Search
dimanche 15 sept 2019
  • :
  • :

Greg Balland, du cyclisme sur route à la danse latine.

image_pdfimage_print

Portrait_Greg_Balland_02

Grégoire Balland est un nom bien connu en Déodatie. Pour ses performances de haut vol en cyclisme amateur, mais aussi et plus récemment pour ses cours et soirées consacrées aux danses latines.

Ce père de famille natif de Saint-Dié-des-Vosges n’a quitté sa ville natale que pour poursuivre des études en STAPS à Strasbourg. Professeur d’EPS de métier, Grégoire – ou Greg – travaille au collège Vautrin-Lud depuis maintenant plus de 20 ans. Son sport de coeur, c’est le cyclisme sur route, qu’il a pratiqué à haut niveau de 14 ans à 48 ans. A haut niveau, car il a roulé au sein de l’équipe de France amateur, a remporté une manche de la Coupe de France en 1990, le Circuit des Mines face à des coureurs professionnels en 1995 ainsi que le championnat du Monde Master, en 2008 et 2012. En 1996, il a même été pré-sélectionné pour participer aux Jeux Olympiques d’Atlanta, avant que les JO cyclistes soient réservés aux professionnels. Un carrière amateur menée à haut niveau qui aurait pu déboucher sur un contrat pro. « J’aurais éventuellement eu la possibilité de signer un contrat professionnel, mais il y avait très peu de place pour être pro à l’époque et je voulais finir mes études. J’ai bien réfléchi et j’ai préféré rester amateur, car passer pro implique d’être parti loin de chez soi la majeure partie du temps. Je ne regrette absolument pas mes choix sportifs, car ma plus grande fierté est la manière dont j’ai mené ma carrière, c’est à dire sans aucun dopage ni aucune triche. Je peux me regarder dans la glace et c’est ça le plus important pour moi. J’avoue tout de même que j’aurais aimé participer aux Jeux Olympiques et au Tour de France » explique Greg, qui s’est également essayé au triathlon et au ski de fond.

Et bien qu’il n’ai jamais définitivement rangé son vélo au placard, Greg Balland, qui est actuellement vice-président du club cycliste JECDE, a mis le sport entre parenthèses pour se consacrer pleinement aux danses latines, tout particulièrement le kizomba. « J’ai débuté la danse par le rock il y a une dizaine d’années, mais je n’avais pas plus accroché que ça. Mais il y a 6 ans, j’ai participé à une soirée de danses latines à Nancy, ce qui m’a donné envie de m’y mettre sérieusement. Au départ je m’entrainais avec une copine, puis j’ai pris des cours à Strasbourg et Nancy. Mon professeur nancéien, Benoît Iung, a ensuite commencé à donner des cours à Saint-Dié-des-Vosges au sein de l’association Hanicia Danse. J’ai donc rejoint l’association et j’ai pris des cours de salsa et bachata. C’était en 2014. En novembre de la même année, j’ai commencé à organiser des soirées de danses latines à la brasserie Le Bureau. Cela a immédiatement bien fonctionné et à la rentrée de septembre 2015, suite à de nombreuses demandes, j’ai donné mes premiers cours de kizomba avec Hanicia Danse. Mélange de danse latino et de danse afro, mélange de semba et de zouk, le kizomba est une danse venue d’Angola, surnommée le tango africain. De plus en plus tendance en France, le kizomba est une danse sensuelle et proche du corps ».

Aujourd’hui, Greg anime des soirées mensuelles kizomba, toujours à la brasserie Le Bureau, anime dans le même temps les cours hebdomadaires de kizomba d’Hanicia Danse, qui ont lieu à l’Espace Louise-Michel du quartier l’Orme chaque mercredi de 20h à 22h, et anime les soirées d’initiation et de démonstrations de danses latines de l’Eté en grand à Saint-Dié-des-Vosges. Il était ainsi présent au pied de la Tour de la Liberté le 22 juillet dernier, lors d’une journée SBK, pour Salsa, Bachata, Kizomba. Il sera également présent le 19 août prochain sur la place du Général-de-Gaulle, pour une soirée placée sous le signe du kizomba, de même que le 31 août, jour où se tiendra sur la place du Marché une soirée toutes danses organisée par Hanicia Danse. Et Greg de préciser, en guise de conclusion, que « nous allons essayer de créer un grand flashmob kizomba lors de ces animations estivales. Ce flashmob sera filmé et donnera ensuite lieu à une vidéo. Ce qui me motive, c’est de faire bouger les gens avec les danses latines. Hanicia Danse est une grande famille avec laquelle je partage de super moments. Nous avons par exemple prévu d’organiser des journées mêlant la voile ou le parapente à la danse ». Plus de renseignements sur Hanicia Danse sur https://www.haniciadanse.fr/

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.