Search
jeudi 22 août 2019
  • :
  • :

De la chimie ludique avec les encres végétales d’Irmensul.

image_pdfimage_print

Encres_Végétales_01

Lilian Gérard, de la compagnie Irmensul, avait troqué hier mercredi son habit de troubadour et sa guitare pour une blouse blanche de scientifique.

Au moyen de son petit laboratoire temporaire, qu’il avait installé sur l’herbe verte du parc de l’Evêché, ce dernier a montré au public déodatien qu’il était possible de créer des encres colorées à l’aide de végétaux. Lilian et les apprentis chimistes ayant pris part à cet atelier ludique de l’Eté en grand à Saint-Dié-des-Vosges ont ainsi coupé, pressé et broyé divers végétaux afin d’en tirer la substantifique moelle. Du lichen aux fleurs en passant par les fruits et légumes. Une fois préparées, ces encres végétales ont ensuite servi à donner vie à des dessins hauts en couleurs… évolutives. Evolutives, car les encres végétales ne sont pas figées dans le temps. « Ces couleurs évolutives permettent de rappeler que nos sols sont vivants et font changer nos paysages » précise Lilian Gérard, très engagé pour le développement durable et qui n’a pas manqué de distiller de précieuses informations sur les matières végétales utilisées lors de l’atelier.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.