Search
jeudi 22 août 2019
  • :
  • :

Chaque semaine, des bénévoles du Club Vosgien entretiennent les massifs déodatiens.

image_pdfimage_print

Entretien_Sentiers_Club_Vosgien_01

Les massifs déodatiens de l’Ormont, du Kemberg, de la Bure et de la Madeleine sont parcourus par près de 400 kilomètres de sentiers. 370 kilomètres pour être exact.

Empruntés hiver comme été par de nombreux marcheurs et randonneurs, ces sentiers sont balisés et entretenus par la section locale du Club Vosgien, présidée par Claude Joannès. Concrètement, une vingtaine de bénévoles répartis en 8 équipes se chargent de l’entretien de leur secteur respectif, à raison d’une demi-journée hebdomadaire. Un travail mené en collaboration avec l’ONF, qui implique notamment l’arrachage de fougères et de ronces ainsi que le renouvellement du balisage. Hors période hivernale, où les sentiers nécessitent moins d’entretien, les équipes de Michel Villaume et Roland Grandpré, qui s’occupent respectivement du nord et du sud de l’Ormont, retroussent ainsi leurs manches chaque mercredi. Le matin pour le premier groupe, l’après-midi pour le second.

Aujourd’hui, en ce mercredi 23 août, ces 2 équipes ont uni leurs forces afin de remplacer la table de pique-nique de la fontaine des Schlitteurs, située comme son nom l’indique le long du pentu sentier des Schlitteurs. « L’ancienne table avait largement fait son temps et n’était plus en état. Nous avons donc décidé d’en installer une toute neuve, que nous sommes allés chercher en débuté de matinée dans une scierie à Lusse » expliquent les 6 bénévoles mobilisés pour l’occasion, qui ont mis du coeur à l’ouvrage dans une bonne humeur certaine. Entre 2 pelletées, ces derniers ont déploré les actes de vandalisme, malheureusement fréquents dans les forêts déodatiennes. « Des tables sont brulées, des abris sont vandalisés et des pancartes sont arrachées. Récemment, les 5 pancartes du sentier des Schlitteurs ont été enlevées. Notre travail consiste aussi à remettre en état ce qui a été abimé et détruit par ces incivilités. »

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.