Search
lundi 14 oct 2019
  • :
  • :

L’heure de la rentrée a sonné pour les écoliers déodatiens.

image_pdfimage_print
Rentrée_Scolaire_03

Ce matin, le maire David Valence a rendu visite aux élèves de l’école Jacques-Prévert en ce lundi de rentrée scolaire.

Ca y est, les vacances d’été sont belles et bien terminées pour les 1675 écoliers scolarisés dans les 11 écoles publiques déodatiennes pour la rentrée 2017 – 2018.

Car c’est ce matin, en ce lundi 4 septembre, et le cartable sur le dos que ces jeunes élèves ont pris le chemin de leur école élémentaire ou maternelle. Cette année, c’est du côté du quartier Saint-Roch, plus précisément à l’école Jacques-Prévert, que le maire David Valence s’est rendu pour la rentrée scolaire. Venu accompagné de l’adjointe aux Affaires scolaires Dominique Chobaut ainsi que des adjointes Caroline Privat-Mattioni et Marie-José Loudig, toutes 2 représentantes de la Ville dans les conseils des écoles, le premier magistrat a été accueilli sur place par la directrice de l’établissement Céline Badonnel et Yann Kehl, le nouvellement arrivé inspecteur de l’Education Nationale pour la circonscription de Saint-Dié-des-Vosges. Comme les années précédentes, cette visite de rentrée a été l’occasion pour David Valence d’évoquer les différentes actions menées par la Municipalité pour les écoles et écoliers de la ville.

« Le programme numérique se poursuit. 12 tableaux blancs interactifs ont été ainsi déployés dans 9 écoles, dont 2 ici à Jacques-Prévert, pour un coût d’environ 37 000 euros. L’équipement des classes en tablettes numériques va également se poursuivre à l’avenir. Dans un autre registre, nous avons dépensé 350 000 euros pour des travaux dans différentes écoles cet été. En ce qui concerne la restauration, nous avons récemment changé de prestataire en matière de restauration collective. Désormais, 50% des produits servis dans les cantines des écoles déodatiennes sont issus des filières courtes, puisqu’ils proviennent de producteurs du Grand Est. Cela est important pour nous de proposer des repas de qualité aux 500 à 600 élèves qui fréquentent les cantines scolaires chaque midi, soit environ un tiers des écoliers. Côté budget, celui de la caisse des écoles se porte à 800 000 euros, sachant que nous sommes parvenus à économiser 15 000 euros de transport. Nous avons donc décidé d’augmenter les crédits de fournitures, qui passent de 30 à 37 euros, et de créer des crédits de direction, de 400 euros pour les établissements de plus de 5 classes et de 200 euros pour ceux de moins de 5 classes. »

Plutôt stables, les effectifs des écoles publiques déodatiennes sont en augmentation de 27 élèves par rapport à l’an passé, dont 15 en maternelle.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.