Search
dimanche 17 nov 2019
  • :
  • :

Le nouveau comité de massif des Vosges a été installé à Saint-Dié-des-Vosges

image_pdfimage_print

Installation_Comité_Massif_Vosges (4)

L’un des 5 massifs de montagne de France métropolitaine, le massif des Vosges couvre une superficie de plus de 7300 km² et s’étend sur 2 régions – Grand est et Bourgogne Franche-Comté – ainsi que 7 départements.

Rassemblant les 600 000 habitants de 580 communes, il est le massif le plus densément peuplé du pays bien que le plus petit par sa superficie. Avec en toile de fond la loi montagne du 28 décembre 2016, qui a pour but de renouveler le pacte entre l’Etat et la montagne 30 ans après sa première expression, le nouveau comité de massif des Vosges a été installé ce mercredi 7 février à Saint-Dié-des-Vosges, lors d’une réunion qui s’est tenue à l’Espace François-Mitterrand. Une réunion d’installation à laquelle ont assisté de nombreux élus et acteurs du massif, le préfet de la Région Grand Est Jean-Luc Marx, en sa qualité de préfet coordonnateur du massif des Vosges, le préfet des Vosges Pierre Ory et le maire de Saint-Dié-des-Vosges David Valence.

L’occasion de rappeler que outre le préfet coordonnateur, le comité de massif des Vosges se compose de 57 membres, répartis en 4 collèges. Respectivement le collège des élus locaux (29 membres), le collège des parlementaires (2 députés et 2 sénateurs); le collège des acteurs économiques (14 membres) et le collège des organismes et associations qui oeuvrent pour la vie collective du massif ou le développement durable (10 membres). Le mandat des membres du comité étant d’une durée de 6 ans renouvelable.

Concrètement, ces derniers définissent les objectifs et précisent les actions jugées souhaitables pour le développement, l’aménagement et la protection du massif. Le comité de massif prépare également le schéma interrégional d’aménagement et de développement de massif, un document stratégique d’orientation de la politique du massif. Ce même comité peut aussi proposer une modification de la délimitation du massif, tout en ayant la faculté de proposer une adaptation des dispositions de portée générale, des politiques publiques et des mesures prises pour leur application aux spécificités de la montagne ou à la situation particulière du massif, en proposant des adaptations ou des expérimentations au Conseil national de la montagne.

C’est Jean-Paul Romeyer, Conseiller Régional et vice-président de la Région Grand Est délégué au Sport, qui a été élu président de la commission permanente du comité ce matin. Ce dernier assure les fonctions de coprésident du comité de massif, ce qui lui confère un rôle d’orientation, d’impulsion et d’animation.

La réunion déodatienne était également l’occasion d’évoquer la convention interrégionale du massif des Vosges pour les années 2015 – 2020. Une convention structurée autour des 4 grandes priorités suivantes : améliorer l’attractivité des territoires par une amélioration de l’offre de service aux populations et aux entreprises; accompagner la valorisation économique des ressources naturelles et des compétences reconnues dans les massifs; accompagner l’adaptation au changement climatique; développer les coopérations inter-massifs et la coopération territoriale entre régions de montagne.

Quant à la feuille de route du massif pour l’année 2018, il s’agira pour son comité de poursuivre dans les mois à venir l’association des acteurs économiques dans la démarche, notamment sur certains sur certains volets tels que le tourisme ou l’agriculture, mais aussi de décliner les 4 grandes priorités sus-citées en un programme d’action, d’amplifier la concertation et l’implication des habitants ou encore d’accueillir une délégation ministérielle…

Et avant la clôture de la réunion, sur les coups de 13h, 2 dossiers structurants ont été présentés à l’assemblée. L’opération Grand Site du Ballon d’Alsace d’abord, puis l’appel à projets « Sport de Nature » ensuite, dont les objectifs sont de développer l’économie et la notoriété du massif à travers des manifestations emblématiques, et ce tout en valorisant le savoir-faire et le patrimoine du territoire.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.