Search
mardi 15 oct 2019
  • :
  • :

Une prise en charge de qualité et efficiente, la double préoccupation majeure de l’association SELIA

image_pdfimage_print

AG_SELIA (1)

L’association SELIA – Sauvegarde de l’Enfance Lien Insertion Accompagnement – oeuvre en faveur des mineurs ou de jeunes majeurs séparés de milieu familial, depuis ses locaux installés sur les hauteurs déodatiennes, sur le site de l’ancien préventorium Abel-Ferry. En permettant à ces jeunes en difficulté de trouver des conditions d’hébergement, d’encadrement, de formation tout en favorisant leur autonomie, SELIA contribue ainsi à leur développement personnel. Ce qui a été rappelé ce mercredi du côté de l’Espace François-Mitterrand, où s’est tenue en milieu d’après-midi l’assemblée générale de l’association.

Des assises annuelles auxquelles ont assisté des élus de la Ville et du Département ainsi que des représentants des nombreux partenaires et structures avec lesquels SELIA travaille au quotidien, comme le CCAS ou la Mission Locale.

Lors de la présentation de son rapport moral, le président Emmanuel Laurent est tout d’abord revenu sur l’année 2017, « une année qui, dans un contexte financier compliqué, a montré la capacité de SELIA à mettre en oeuvre une énergie collaborative pour mener à bien les missions qui lui ont été confiées, avec la volonté d’accompagner les professionnels dans l’objectif partagé d’un bien vivre ensemble et d’un bien travailler ensemble dans l’association. »

Et le président de poursuivre, en ajoutant que « SELIA est une association reconnue sur le territoire. Elle reste néanmoins vigilante, soucieuse de garantir une bonne qualité de prise en charge de proximité, au plus près des personnes en fragilité. Elle est a l’écoute de ses partenaires et des autorités. Pour autant, elle tient à affirmer son positionnement, à rester force de proposition, dans le respect de ses valeurs et son éthique, à faire valoir son expertise, son savoir-être et son savoir-faire dans la nouvelle région. Cette volonté va se traduire dans le projet associatif, dont la démarche a été initiée en 2014 et qui devrait être finalisée au cours de l’année 2018. Dans une société en pleine mutation, SELIA est confrontée à des défis sociétaux majeurs. Pour répondre à sa mission associative, SELIA va réaffirmer ses valeurs, ses principes d’actions et les traduire en orientations stratégiques. »

Quant aux perspectives futures de l’association, « la préoccupation d’une prise en charge de qualité et efficiente étant omniprésente, la démarche d’évaluation interne sera dynamisée, à l’aide de l’outil « référentiel d’évaluation interne », à élaborer au cours de l’année 2018. Toute promotion de la participation, de la mise en oeuvre des droits des personnes accueillies sera recherchée au quotidien. Finaliser le projet associatif, pour donner à SELIA une vision à 10 ans de ce dans quoi elle veut s’inscrire, devrait être le chantier 2018/2019. Le Comment ? Avec qui ? Dépend de nous tous, de tous ceux qui voudront déployer une énergie au bénéfice de l’utilité sociale, s’engager dans une oeuvre commune, tracer la route, oser, innover, se remettre en question parfois, afin de continuer à être à proximité, écouter, accompagner et accueillir les plus fragiles, dont ceux que les pouvoirs publics nous ont confiés. Et même si ces derniers mois, d’importants travaux ont été réalisés en terme de management et de gouvernance, pour autant, la raison d’être de SELIA et le coeur même de notre engagement premier de bénévole ne sont pas pour autant négligés. Je veux ainsi parler de la prise en charge des enfants et des adolescents qui nous sont confiés, mais aussi de l’accompagnement des adultes les plus démunis. »

En chiffres, SELIA c’est, en 2017, 109 enfants et adolescents ainsi que 9 familles hébergées; 267 premiers contacts, 749 accompagnements éducatifs, 116 « régulations » et une dizaine de chantiers éducatifs réalisés par « La Rue Ensemble »; 61 personnes accompagnées dans le cadre du dispositif PAEJEP; une moyenne de 20 à 23 personnes qui ont fréquenté le PAE et les chantiers portés par le service Itinéraires, soit environ 400 personnes différentes au total… sans oublier les 22 stagiaires qui ont pu découvrir les établissements et services de l’association, aux côtés des 64 salariés qu’emploient SELIA à l’heure actuelle.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.