Search
jeudi 5 déc 2019
  • :
  • :

Ensamble Moxos en concert à la cathédrale déodatienne ce mercredi Dans le cadre du 15ème Festival des Abbayes

image_pdfimage_print
Ensamble_Moxos

(Crédits photographiques Festival des Abbayes)

Dans le cadre du 15ème Festival des Abbayes, l’Ensamble Moxos de Bolovie se produira au sein de la cathédrale de Saint-Dié-des-Voges ce mercredi 16 mai à 19h30, sous la direction de Raquel Maldonado. Concert gratuit pour tous les enfants et prix réduit pour les parents. Tarif adulte : 10 euros.

« Le spectacle présente par les musiciens & danseurs de l’Ensamble Moxos combine les influences musicales croisées de la tradition populaire avec celles héritées du 18e siècle lors de la grande époque des missions jésuites de l’Amazonie. Il ressuscite des oeuvres de l’époque baroque apportées de l’Ancien Monde et qui gisaient dans les anciennes missions amazoniennes. La plupart des manuscrits sont parvenus jusqu’a nous grâce aux Indiens eux-mêmes qui ont garde jalousement ces partitions tout en faisant de nombreuses copies pour remédier aussi bien aux dégâts causes par le climat tropical, qu’a leur mode de vie semi nomade.

Ici, de même que la religion est étroitement liée a la musique, la danse vient couronner ce spectacle, avec une mise en scène qui transporte dans le temps et l’espace, combinant les oeuvres apportées par les jésuites d’Europe avec le chant des oiseaux et les bruits de la jungle. Le Coro y Orquesta de Moxos est compose d’une vingtaine de jeunes indigenes Moxenos, soucieux de révéler au monde le miracle musical qui sommeille dans les jungles et les plaines de l’Amazonie

bolivienne. L’histoire que ces jeunes musiciens portent en eux et avec eux est étonnante, puisque leur démarche est de recueillir de la bouche même des vieillards, derniers détenteurs de la tradition musicale orale née de l’aventure des « Reductions jésuites de l’Amazonie » au XVIIIe siècle, les oeuvres dont l’origine remonte a l’époque baroque.

Ce spectacle est propose a (rajouter lieu, ville, date et heure) par (idem, le nom de l’association partenaire).C’est une production des Rencontres Musicales de Saint Ulrich, avec le soutien du Conseil Départemental de la Moselle, au titre des appels a créations partagées. Imaginez 20 musiciens, la plupart tres jeunes, vêtus de costumes traditionnels indigènes, coiffes de somptueuses parures de plumes. Ils jouent instruments traditionnels et baroques, chantent, et dansent les spectaculaires danzas de macheteros (chorégraphies rituelles des porteurs de machettes). Ils nous viennent tout droit de l’Amazonie bolivienne et plus précisement de la région du Beni ou, remontant le fleuve Mamore sur leurs canoas, ils collectent dans les villages les plus recules les partitions qu’y cachent encore les Indiens Moxos depuis l’expulsion des jésuites au XVIIIe siècle. Autrement dit, les véritables musiques du film Mission !

Cet ensemble « Ensamble Moxos » place sous la direction de la gracile Raquel Maldonado offrira ainsi un spectacle extraordinaire, comme hors du temps combinant avec bonheur les influences musicales d’une tradition ancrée chez les Indiens autochtones avec leurs croyances religieuses héritées de la grande époque des missions jésuites au XVIIIeme siecle. La partie musicale du spectacle comprendra des pièces orchestrales et chorales correspondant au style baroque italien, apportées de l’Ancien Monde, qui, par ses particularités stylistiques ont conduit au baroque musical missionnaire.

Ces manuscrits ont été trouvés chez les anciens de cette région de l’Orient Bolivien ainsi que dans les missions voisines des Indiens Chiquitos. Nombre d’entre sont parvenus jusqu’a nous grâce a ces autochtones qui ont garde jalousement ces partitions tout en en faisant de nombreuses copies pour remédier aussi bien a la rigueur du climat tropical qu’a leur mode de vie semi-nomade . Mais le spectacle de l’ensamble Moxos permettra de découvrir également un répertoire complet et inédit jusqu’alors de chansons et pièces instrumentales de tradition orale sauvées de la mémoire des plus anciens. Ces petits joyaux de musique étaient exécutés dans différents contextes profane ou sacre, et illustrent avec éclat le métissage culturel mixant airs traditionnels et instruments européens et indigènes. »

Ensamble_Moxos_01




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.