Search
dimanche 18 août 2019
  • :
  • :

Pour les cheminots CGT de Saint-Dié-des-Vosges et environs, les trains TER doivent continuer de s’arrêter à Provenchères-et-Colroy Communiqué

image_pdfimage_print

« La restructuration de la SNCF commence à faire effet sur notre territoire :

En effet et malgré les efforts des usagers, des cheminots, du financement de la Région Grand Est concernant la desserte Saint-Dié-des-Vosges-Saales vers Strasbourg , l’arrêt des TER en gare de Provenchères-et-Colroy pourrait être supprimé.

Dans le même temps, des travaux d’aménagement des quais sont programmés, ce qui devraient maintenir ou même redéfinir les arrêts TER à Provenchères ?

En fait c’est semble t-il facile à comprendre : ces dysfonctionnements sont dus à la séparations des activités : Gare Mobilité, SNCF Réseau ainsi que la gestion des « petites lignes » par TER Grand Est, entérinés par le gouvernement et la Direction SNCF qui sacrifient les usagers.

Avec la non desserte de Lusse par les bus TER Saint-Dié-des-Vosges-Sélestat, avec la suppression des arrêts à Provenchères, la zone géographique de l’ancien canton pourrait devenir un désert du service public SNCF.

Il est urgent d’arrêter la casse. Les responsables doivent s’exprimer et cela avant même la réunion du Comité d’organisation TER Alsace qui se tiendra le 4 juillet à Saales, à 18h. »

Fait à Saint-Dié-des-Vosges le 29 juin 2018.

Pour le syndicat des cheminots CGT de Saint-Dié-des-Vosges-Bruyères et environs.

Gérard Coinchelin et Lucien Fritz.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.