Search
mardi 20 août 2019
  • :
  • :

En reconstruction, le refuge de la SPA Déodatienne a fait ses portes ouvertes

image_pdfimage_print

Portes-Ouvertes_SPA_Déodatienne (2)

Première fois depuis de nombreuses années, le refuge de la SPA Déodatienne, situé aux Moîtresse dans le quartier de La Bolle, organisait ses portes ouvertes dimanche après-midi.

Sur place, les quelques 500 visiteurs du jour ont pu constater les nombreux chiens et chats actuellement pensionnaires de l’association, au nombre de 180 en cette période de rentrée. Un nombre élevé qui s’explique en partie par les abandons, particulièrement importants cet été. Mais il n’était cependant pas question d’adoption directe lors des portes ouvertes.

Car comme l’a rappelé la présidente Laëtitia Christé, « nous avons souhaité réglementer les adoptions afin d’être certain que chaque animal soit bien accueilli dans sa nouvelle famille. S’il y a un coup de coeur aujourd’hui, alors les personnes intéressées sont invités à revenir voir l’animal la semaine prochaine. Si ces personnes sont toujours décidées à adopter, alors nous irons visiter son futur environnement avant de valider toute demande. »

Sur place, les visiteurs ont pu également constater les travaux en cours, amorcés en début d’année lors de l’élection du nouveau bureau de l’association (voir notre précédent article). 7 mois après ce vent de renouveau, le chantier de reconstruction des locaux de la SPA commence à prendre forme, puisque les premiers coups de pelleteuse pour la chatterie et la quarantaine des chats ont été donnés pas plus tard que samedi. « Cette première étape devrait être terminée pour le printemps prochain » estime le premier adjoint Bruno Toussaint, largement investi avec sa femme Catherine dans ce projet de reconstruction. Un ambitieux projet qui, au total, représente la bagatelle de 300 000 euros… ce qui inclut notamment l’installation de l’eau courante, la construction d’un chenil « en dur » pour les chiens et d’un salon de toilettage.

Le système D est donc de mise pour récolter des fonds de diverses manières : dons, concerts caritatifs, tirelires dans des commerces déodatiens ou encore vente de produits dérivés. Le tout sans oublier les adhésions annuelles, de 10 euros par personne. A noter enfin que des bénévoles de l’association tiendront un stand lors de la 67ème grande braderie déodatienne, qui aura lieu ce dimanche 16 septembre.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.