Search
jeudi 14 nov 2019
  • :
  • :

La ligne TER Epinal – Saint-Dié-des-Vosges et la desserte TGV de Remiremont sont maintenues Lettre ouverte du président du Conseil Départemental François Vannson à la ministre des Transports Elisabeth Borne

image_pdfimage_print

Accident-Train-2

La desserte TGV de Remiremont et la ligne TER Épinal-Saint-Dié-des-Vosges sont maintenues. Suite à cette double bonne nouvelle pour le département des Vosges, le président du Conseil Départemental François Vannson a adressé une lettre ouverte à la Ministre des Transports Elisabeth Borne :

« Je tenais tout particulièrement à vous remercier de votre réponse favorable au maintien, avec en pratique quelques modifications dans les horaires et cadencements, de l’arrêt terminal TGV de Remiremont ainsi que de la ligne TER Epinal / Saint-Dié-des-Vosges.

Les territoires ruraux et périurbains nécessitent des lignes et dessertes TER et TGV dans le cadre de l’aménagement du territoire, dans une logique d’attractivité et de désenclavement des départements ; le pacte de confiance liant l’Etat, les collectivités territoriales et les citoyens les y inscrivent de façon plus volontaire encore. Pour un département rural comme Les Vosges, leur rôle est essentiel et en fait un vecteur majeur de mobilité des populations – en termes de loisirs ou d’activités professionnelles -, de dynamisme et de développement économique, d’essor touristique et de rayonnement du territoire.

Conscient de ces états de fait, des risques de suppression de lignes et de l’impact inhérent à de telles disparitions, le Conseil Départemental des Vosges, contributeur direct majeur – à hauteur de plus de 18 millions € – dans le financement de l’électrification des lignes vosgiennes et des infrastructures ferroviaires, notamment la LGV Est, a pris une motion en janvier 2018 afin de les pérenniser. Les élus locaux, régionaux et nationaux se sont également mobilisés pour la sauvegarde de ces dessertes et l’égal accès des usagers vosgiens au service public ferroviaire au niveau des lignes TER et TGV.

Avec ces décisions de maintien, nous avons le sentiment d’avoir été écoutés, et que les enjeux de nos territoires, les besoins de nos populations et la réalité de notre département essentiellement rural ont été entendus ; de cela, les élus départementaux, et je n’en doute pas la majorité des élus vosgiens, vous en remercient bien sincèrement.

Cependant, si l’avenir de l’arrêt terminal TGV de Remiremont, ainsi que celui de la ligne TER Epinal/ Saint-Dié-des-Vosges paraissent désormais assurés, des inquiétudes demeurent pour un certain nombre de lignes TER et TGV vosgiennes – quid du terminal TGV de Saint-Dié-des-Vosges ? De l’arrêt TGV de Neufchâteau ? – et des infrastructures afférentes. Aussi nous demeurerons tous vigilants et mobilisés pour que perdure un schéma ferroviaire vosgien cohérent avec les besoins de mobilité et d’accessibilité de nos populations et adapté aux nécessités de développement et d’attractivité de notre territoire.

Soyez assurée que le Département des Vosges demeure dans une optique gagnant-gagnant avec l’Etat. »




4 réactions sur “La ligne TER Epinal – Saint-Dié-des-Vosges et la desserte TGV de Remiremont sont maintenues

  1. Marchal

    Maintien de ligne ne veut pas dire que des trains circuleront… Je peux vous assurer que rien roulera en décembre. Ça n’est que de la communication

    répondre
  2. Georges MARCELIN

    Pourquoi 2 AR en TGV par jour pour Paris depuis remiremont et 1 seul depuis St. Dié ?
    Taxe carbone, pollution….. C’est pour quand la gare d’interconnexion à Vandières, pour désenclaver les Vosges et le tourisme? Les TER devraient faire St. Dié Vandières ou Metz !!!
    Inadmissible que je sois obligé d’aller chercher ma fille et ses 2 enfants (6 mois et 2 ans) à Lorraine TGV parce que c’est impensable en prenant un TGV direct depuis Lille d’être obligé de prendre un bus (sans siège enfants) pour reprendre un train à Nancy pour se rendre à St. Dié !!! Elle passera plus de temps en bus et TER que dans le TGV.C’est pas parce qu’il y a eu des erreurs politiques entre Nancy et Metz du temps de Messmer….que l’on doit continuer à marcher sur la tête!!!

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.