Search
lundi 30 nov 2020
  • :
  • :

La lettre « Info+ » du mois de janvier est disponible

image_pdfimage_print

A l’initiative du groupe d’opposition Union Pour Saint-Dié, la lettre « Info+ » présente chaque mois différentes thématiques relatives à Saint-Dié-des-Vosges. Le bulletin du mois de janvier 2019, le 39ème en date, aborde un sujet : « En 2019, donnons-nous les moyens de réduire le chômage de longue durée ».

Comme pour les précédents numéros, la lettre « Info+ » est à retrouver ci-dessous, de même que prochainement sur unionpoursaintdie.fr ainsi que sur la page Facebook d’Union Pour Saint-Dié. Les personnes souhaitant s’y abonner, pour ainsi recevoir automatiquement les prochains numéros, sont invitées à envoyer un courrier électronique à l’adresse upsd@free.fr

J.J.

Info+_Janvier_2019




Une réaction sur “La lettre « Info+ » du mois de janvier est disponible

  1. Los

    Comme d’habitude, Monsieur VINCENT essaye d’enfumer les déodatiens, à la manière de son idole Monsieur MACRON.

    Tout d’abord, rappelons nous que ce dernier était un conseiller de Monsieur PIERRET dans les années 2000?
    Se plaindre que rien n’a été fait depuis de trop nombreuses années donc également.

    Ensuite, pourquoi dire que la Déodatie possède le plus haut taux de chômage, sans analyse supplémentaire ?
    Sur le trimestre en question, notre zone géographique a vu son taux baissé de 0.2%, soit la moyenne sur le Grand Est et a niveau national.
    Sur l’année, il s’agit de 0.6% de baisse, mieux qu’au niveau national cette fois-ci.
    Il est facile de montrer une seule partie des données que nous avons à disposition.

    Parler ensuite des territoires « Zéro chômeur de longue durée » constitue ensuite une farce incroyable.
    Le premier principe, « personne n’est inemployable », est peut être vrai, mais si il s’agit de donner quelques pièces au peuple, il faut arrêter.
    Monsieur VINCENT doit être aveugle sur la suppression du salaire antérieur comme critère de « travail acceptable » pour les chômeurs.
    Il doit être également aveugle sur les personnes handicapées qui travaillent pour moins de 600€ par mois en ESAT pour 35h par semaine.

    Pourquoi dire que le SMIC coûte 20 000€, sans avis sur le sujet. Est-ce trop ? Pas assez ?
    Aujourd’hui, le SMIC égale quasiment le salaire minimum pour un jeune informaticien sortant de l’IUT de notre ville. Est-ce normal ?

    Enfin, le troisième principe de « forme toi pour faire autre chose ». Pourtant, cela ne fonctionnera pas pour tout le monde.
    On va dire à un jeune diplômé de refaire une formation ?
    On va dire à une personne proche de la retraire de retourner à l’école ?

    Tout cela en concluant que le dispositif propose des CDI, sans concurrencer les entreprises existantes.
    On nous parle alors de la transition écologique en parlant de maraîchage, bois, …
    Donc tout les chômeurs vont finir dans ce domaine ? Comme dans le numérique que l’on vante à chaque chômeur ?
    En plus, cela concerne des activités non urbaines. Comment aller au travail ? Avec sa voiture diesel ? Avec des trains qui ne circulent plus, avec la réforme de la SNCF ?

    La dernière partie permets de confirmer que l’on joue avec les chiffres.
    On nous parle de deux villes qui ont proposé un emploi à la quasi totalité des chômeurs de longue durée.
    Attention, on ne parle plus de CDI ! Peut être transformons nous seulement les chômeurs de longue durée en chômeur de courte durée ?
    On parle également de deux villes alors qu’il y a dix territoires. Est-ce efficace ?
    Quel coût pour quel résultat ?

    Aucune information sur ce sujet. On nous met dans le flou total.
    On va précariser l’emploi dans la plus grande discrétion, juste en montrant que le chômage baisse alors que c’est déjà le cas.
    Les déodatiens n’ont pas soutenu le dissident de l’ère PIERRET depuis qu’il se présente, il ne voterons pas pour le pion de Monsieur MACRON aux prochaines élections.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.