Search
lundi 22 avr 2019
  • :
  • :

Le thème du suicide adolescent abordé en théâtre au lycée Jules-Ferry

image_pdfimage_print

Représentation_Pièce_John_Lycée_Jules-Ferry (2)

Les élèves des classes de 1ère L des enseignantes Aline Etienne et Frédérique Creusot du lycée Jules-Ferry ont assisté ce jeudi après-midi à une représentation d’une pièce de théâtre, intitulée « John » et jouée au sein de l’amphithéâtre de l’établissement.

Ecrit par Wajdi Mouawad et mis en scène par Stanislas Nordey, cette pièce du Théâtre National de Strasbourg – TNS – a été travaillée à La Nef de Saint-Dié-des-Vosges du 16 au 31 janvier, dans le cadre d’une résidence artistique. « John » est un spectacle de 55 minutes qui aborde un sujet tabou dans notre société : le suicide… plus exactement le suicide d’un jeune québécois âgé de 16 ans, prénommé John, interprété corps et âme par Damien Gabriac.

Entre larmes de désespoir et explosions de colère, l’adolescent se livre seul face à la caméra, exprimant avec véhémence une rancoeur transformée en haine envers ses parents divorcés et Jane, son ex-petite amie désormais en couple avec son frère. Seule sa soeur Nelly trouve grâce aux yeux, car elle a toujours été là pour lui. Epuisant ses dernières forces pour livrer un ultime message à ses proches, recommençant le processeur à 3 reprises, c’est avec une corde à la main que le jeune homme quitte définitivement la scène… et la vie. La grande soeur entre enfin en scène, pleurant un petit frère parti trop tôt, qui n’a pas su exprimer sa détresse et sa souffrance avant de commettre ce geste tragique.

En abordant le suicide à travers le prisme d’un adolescent, la pièce se penche ainsi sur les peurs et mal-être caractéristiques de cette période charnière de la vie : divorce des parents, déception amoureuse, sentiments d’abandon, d’incompréhension et de solitude. Car c’est un grand cri d’appel à l’aide auquel assiste, impuissant, le spectateur.

Quelques instants après la représentation, le temps de reprendre son souffle, les lycéens ont pu échanger avec les comédiens interprétant John et Nelly, tout en exprimant leur ressenti vis à vis de la pièce. « Emouvant », « bouleversant » ou « triste » sont les termes revenus les premiers. « John », ou une pièce à la fois puissante et poignante, qui sera présentée à partir du mois de mars sur les planches du TNS.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.