Search
vendredi 22 fév 2019
  • :
  • :

Voeux de David Valence : « 2019 sera une année de plus pour faire la différence, pour affirmer la singularité de notre territoire »

image_pdfimage_print

« Cérémonie_Voeux_2019_David_Valence (5)

En ce début de mois de janvier 2019, les cérémonies de voeux pour la nouvelle année se succèdent à travers la Déodatie. Un exercice auquel s’est livré David Valence ce lundi en fin de matinée. A cette occasion, de nombreux élus ainsi que des représentants des forces vives de la ville et de l’intercommunalité s’étaient rassemblés au sein de l’Espace François-Mitterrand.

En introduction de sa longue allocution, le maire déodatien, président de la Communauté d’Agglomération et vice-président du Conseil Régional, a déclaré « avoir plaisir à être réunis ensemble, en ces temps confus. Il faut faire société ensemble, à travers des projets de justice et de développement. »

  • « Faire la différence et continuer d’affirmer la singularité du territoire en 2019 »

Et de poursuivre en développant sur ce qui caractérisera l’année 2019 en Déodatie. « 2019 sera une année de plus pour faire la différence, pour continuer d’affirmer la singularité de notre territoire. 2019, ce sera aussi la continuité. Ce terme de singularité, de différence, correspond bien à ce que sont Saint-Dié-des-Vosges et la Communauté d’Agglomération. Une ville et un territoire de montagne, industriels, abbatiaux, patrimoniaux, terriblement marqués par la guerre, en transition, généreux et inventifs. Dans le monde dans lequel nous sommes aujourd’hui, aucun projet ne peut se construire seul. Je tiens donc à remercier nos partenaires naturels que sont l’Etat, les parlementaires, le Conseil Régional et la Conseil Départemental. Merci également aux autres collectivités, comparables à la notre comme Epinal ou Lunéville, ou plus importantes, comme Nancy ou Strasbourg. En 2019, la Communauté d’Agglomération continuera d’accompagner et de soutenir l’économie de demain de même que l’économie sociale et solidaire. A ce propos, une recyclerie tête de réseau viendra s’installer au sein du Pôle d’Eco-Construction de Fraize. »

  • La poursuite de nombreux chantiers et projets pour effectuer la transition écologique et numérique du territoire déodatien

David Valence s’est ensuite penché de manière plus concrète sur les grandes lignes des politiques municipale et intercommunale qui seront menées cette année. « Notre ville et notre territoire sont confrontés à 2 transitions. Respectivement la transition écologique et la transition numérique. Il faut donc imaginer un destin territorial différent et nouveau, imaginer une ville plus verte et plus solidaire. A Saint-Dié-des-Vosges, l’année 2019 sera notamment marquée par l’achèvement du chantier de la rue Dauphine, l’accentuation du renouvellement de l’éclairage public, la relance du projet de maison de la biodiversité, l’acquisition de davantage de véhicules « propres » à la Ville, l’aménagement de pistes cyclables et peut-être de toilettes sèches en centre-ville, ou encore le développement d’un programme de covoiturage. Car la mobilité est l’une des clés pour notre territoire. Toujours en 2019, le projet Action Coeur de Ville va s’accélérer, avec notamment la création d’un appartement témoin en plein centre-ville, et le projet gare sera officiellement lancé. Dans le même temps, le projet d’un bâtiment en structure bois et paille sera lancé du côté du quai Sadi-Carnot, mené par le Toit Vosgien, et le patrimoine déodatien sera mieux mis en valeur. Je pense en particulier à l’usine Claude&Duval de l’architecte Le Corbusier, désormais classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Enfin, de nouveaux espaces verts seront aménagés à Kellermann et Saint-Roch, et le plan voirie, qui s’étendra jusqu’en 2030, se poursuivra cette année. »

En ce qui concerne la Communauté d’Agglomération, « 2019 verra l’accélération du projet « La Boussole », tandis qu’un Plan Local d’Urbanisme – PLU – Intercommunal et de l’Habitat sera défini afin de lutter contre l’artificialisation des sols tout en traitant systématiquement les friches, qu’elles soient industrielles ou hospitalières. Imaginer le territoire de demain, ce sera aussi accueillir un Plan Numérique Régional. Dans ce cadre, les communes d’Anould, Moyenmoutier et Pierre-Percée seront fibrées en 2019. »

  • Tour de France, Livrodrome et 30ème anniversaire du Festival International de Géographie

Bien entendu, David Valence n’a pas manqué d’évoquer la future venue du Tour de France en terres déodatiennes, le 10 juillet prochain. « Nous accueillerons le Tour de France pour la première fois dans l’histoire de Saint-Dié-des-Vosges. Cela suppose de donner la meilleure image de notre territoire, et ce tout au long de l’année. Car il faut faire de cet événement une chance pour notre ville, pour notre intercommunalité et pour notre département. De plus et dans un autre registre, en 2019 nous accueillerons également, et pour la seconde fois, la Livrodrome. Cette nouvelle année marque aussi le 30ème anniversaire du Festival International de Géographie, un festival qui sera pensé et renouvelé pour cet anniversaire. »

  • La question ferroviaire, « une joie et une souffrance »

Et bien entendu, l’élu n’a pas oublié la question ferroviaire dans la présentation de ses voeux. « La question ferroviaire me donne à la fois joie et souffrance. Joie car il n’y a jamais eu autant de trains reliant Saint-Dié-des-Vosges et Strasbourg. Ce qui a pu être possible grâce à SNCF Réseau et la Région Grand Est. Souffrance, puisque depuis la fin du mois de décembre, le lien ferroviaire entre Epinal et Bruyères a été rompu. Mais de bonnes nouvelles seront à annoncer sur le plan régional cette année. »

  • « Emprunter la voie du dialogue pour faire face à une crise de confiance »

Dans la dernière partie de son discours, David Valence s’est tourné vers la situation actuelle de la France, secouée depuis la mi-novembre par le mouvement national des gilets jaunes. « Aujourd’hui, notre pays connait une crise de confiance envers la classe politique. Je suis indigné par ce qui s’est passé samedi à Epinal, la ville ayant été mise à sac et humiliée. Car toute violence doit être fermement condamnée. Aujourd’hui, la voie du dialogue doit être empruntée. Il faut donc entamer ensemble la transformation de notre modèle civique et démocratique. Il faut imaginer ensemble des formes nouvelles de démocratie, qui intègrent la dimension numérique. Ce qui doit changer, c’est que nous assumons pleinement un patriotisme inclusif, ouvert. Nous devons être fiers d’être Français au sein de l’Europe. Sinon nous sombrerons dans le populisme. Pour cette année 2019, je tiens à formuler pour notre ville et notre territoire des voeux d’espérance et de différence. Soyez fiers d’être Déodatiens, et portez cette fierté au-delà de la Déodatie ! »

J.J.




Une réaction sur “Voeux de David Valence : « 2019 sera une année de plus pour faire la différence, pour affirmer la singularité de notre territoire »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.