Search
jeudi 18 juil 2019
  • :
  • :

Vosges – Des citoyens planchent sur le partage de l’eau à Contrexéville

image_pdfimage_print
SAGE3

(Conseil Départemental des Vosges)

La soirée a débuté par la présentation générale du contexte de la Nappe GTI*. Puis, le Collectif Eau 88 a présenté son analyse de la problématique, sans faire émerger un scénario bien défini, car il souhaite que de nouvelles études soient réalisées sur la nappe GTI, notamment sur le secteur sud-est et sur la nappe du Muschelkalk.

Des études que la Commission Locale de l’Eau (CLE) prévoit de réaliser…Et ce fut au tour de la CLE de présenter son scénario. Elle propose de combler le déficit de la nappe en réalisant des économies d’eau, pour préserver la ressource en eau potable pour les habitants et protéger les emplois qui y sont liés. Il faut équilibrer les volumes prélevés pour stabiliser les niveaux piézométriques.

Les participants, qui s’étaient inscrits au préalable sur le site internet du SAGE, ont été invités à proposer leur propre scénario, sous l’œil impartial des garants de la concertation. Dans l’ensemble, les échanges ont été constructifs et courtois autour des 11 tables rondes qui étaient encadrées par un animateur et un rapporteur.

Dans un premier temps, les participants ont défini le périmètre du territoire à prendre en compte pour répondre à la problématique et aux enjeux du SAGE GTI. Puis, ils ont classé par ordre de priorité les usages de la ressource en eau : pour les habitants, l’agriculture, le tourisme et les industries, afin d’aboutir à un classement hiérarchique de 5 grands principes proposés par la CLE et le Collectif Eau 88.  Cette réflexion a permis d’esquisser un scénario par table qui puisse satisfaire les besoins en eau du territoire.

Globalement, les participants sont conscients qu’il faut prendre une décision en prenant en compte l’ensemble de la problématique : protection de la ressource et pérennisation des emplois. « Tout le monde doit faire des économies » a-t-on pu entendre à plusieurs reprises dans les échanges. Pour le moment, la concertation préalable semble remplir son rôle, qui est de faire participer les principaux intéressés à faire émerger le meilleur scénario possible pour la nappe GTI. Car, comme l’a rappelé un des deux garants de la concertation au début de l’atelier : « construire un scénario demande de prendre son temps, pour obtenir des résultats ».

Cet atelier sera suivi d’une seconde rencontre le 24 janvier prochain, de 18h à 21h à l’espace Andrée Chedid de Contrexéville.

Il est nécessaire de s’inscrire aux ateliers via le site internet www.sagegti.vosges.fr ou par mail à l’adresse suivante : sagegti@vosges.fr. La concertation préalable prendra fin le 14 février, lors de la réunion de clôture de 18h à 21h au Palais des Congrès de Vittel.

Et ensuite ?

La concertation préalable sur le projet du SAGE GTI s’inscrit dans un dispositif plus large. Elle sera suivie d’étapes qui permettront l’achèvement du projet du SAGE :

  • Rédaction du SAGE 2019
  • Consultation administrative : Collectivités, chambres consulaires, préfet etc. 2019
  • Enquête Publique 2020
  • Approbation du SAGE 2020
  • Mise en œuvre du SAGE 2020

*Pour mémoire, la nappe GTI connait un déficit de l’ordre d’un million de m3 qu’il faut combler. Ce premier atelier a pour objectif de connaître l’avis du grand public sur les usages de l’eau de cette nappe et les différents scénarios d’actions proposés.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.