Search
mercredi 22 mai 2019
  • :
  • :

Vosges – Manifestation des gilets jaunes : le préfet rencontre les commerçants du centre-ville d’Epinal

image_pdfimage_print

P1480513

Après la manifestation régionale des gilets jaunes samedi dans le centre-ville d’Epinal, le Préfet des Vosges a rencontré les commerçants. Des casseurs ont laissé d’importants dégâts dans le centre de la cité des images. 

Samedi dernier, près de 2000 gilets jaunes défilaient dans les rues d’Epinal. Très vite, la manifestation a dégénéré. 200 à 300 casseurs venus des Vosges, mais aussi de toute la région, ont laissé de gros dégâts dans le centre-ville d’Epinal. Les commerçants sont sous le choc.

« ça aurait pu être pire. »

Le préfet des Vosges a rencontré ce mercredi soir les commerçants pour les écouter et trouver des solutions pour les aider. Il est revenu sur les évènements de samedi dernier : « ça aurait pu être pire. Le bilan humain et matériel aurait pu être beaucoup plus lourd. Deux établissements bancaires ont été dégradés et plusieurs commerces du centre-ville d’Epinal ont eu des dégradations au niveau de leur vitrine. Aucune scène de pillage n’a été constatée. Au niveau humain, aucun blessé parmi les forces de l’ordre ni le public et cinq blessés légers parmi les manifestants. Aucun édifice public n’a été touché » explique le Préfet des Vosges devant les commerçants du centre-ville de la cité des Images.

Des dispositifs pour alléger la trésorerie des commerçants d’Epinal

Les différents services de l’Etat avec l’Urssaf et les services des Finances publiques cherchent des solutions pour aider les commerçants spinaliens. Parmi celles-ci : le report d’échéances ou encore faciliter l’activité partielle ou le report de présence. Tous ces dispositifs permettraient d’alléger la trésorerie des commerçants.

Tous sont inquiets. Plusieurs questions reviennent « est-ce que les casseurs vont revenir ? », « Que sont devenus les quatre individus interpellés, ont-ils été relâchés ? »

« Le commerce a besoin d’être soutenu à Epinal »

Pour le président d’Epicentre, Hervé Poirat, il faut soutenir les commerçants. « Je demande une indemnisation pour les commerçants et je voudrais lancer une campagne de communication sur les soldes. Le commerce a besoin d’être soutenu à Epinal. Sans eux, le centre-ville ne ressemblerait pas à grand-chose. Nos commerçants sont en détresse, il faut réagir de manière forte pour les soutenir ! » commente Hervé Poirat.

Plusieurs idées ont été abordés comme des ouvertures exceptionnelles le dimanche, ou encore le stationnement gratuit le samedi.

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.