Search
vendredi 19 avr 2019
  • :
  • :

Vosges – Près de 300 personnes participent au grand débat national d’Epinal

image_pdfimage_print

grand-debat-national-epinal-41

Près de 300 personnes ont assisté au grand débat ce lundi soir à l’espace cours d’Epinal. Le débat était animé par Dominique Renauld, directeur de Vià Vosges. Durant le débat plusieurs thèmes étaient abordés : la transition écologique, la démocratie et la citoyenneté, l’organisation de l’Etat et des services publics, ainsi que la fiscalité et les dépenses publiques.

C’est un représentant de l’association « Epinal en transition » qui a pris la parole en premier lors du grand débat spinalien. Puis Dominique Humbert, de l’association « Stop Linky » a souhaité lire un texte au micro pour se plaindre de l’attitude du gouvernement envers le mouvement des gilets jaunes. Selon lui, cette attitude est inadmissible et méprisante.

Consommer moins

« Les panneaux solaires sont très polluants à la fabrication et ils sont bridés lors de leur utilisation » commente un intervenant lors du débat. « Des gestes nous permettraient de moins consommer. Et ce que l’on ne consomme pas, c’est toujours cela que l’on n’a pas besoin de produire » explique un nouvel intervenant.

Parmi les grands polluants : l’industrie des vêtements selon une intervenante qui souhaite que l’on consomme moins pour ne pas gaspiller.

Une femme, gilet jaune et adhérente de l’association Stop Linky88 pense que le compteur Linky « est un scandale. C’est un capteur de données, pas un compteur. Nous allons faire un scandale sanitaire ! »

Piétonniser l’île d’Epinal

Un nouveau membre de l’association « Epinal en Transition » propose de piétonniser l’île d’Epinal. « D’autres grandes villes en ont fait l’expérience » explique-t-il. « Vous pouvez être le moteur qui doit se faire maintenant ».

Plafonner les indemnités des élus à 4000 euros par mois 

Un Chantrainois souhaite que les indemnités des élus soient plafonnées à 4000 euros par mois.

« Le Président doit réévaluer tous les salaires ! » assure une intervenante.

Pour un intervenant s’insurge des dépenses du gouvernement. « Quand le Président prend un jet privé pour aller en Nouvelle-Calédonie, ça coûte cher au contribuable. Il y a d’autres solutions » note un intervenant. « Alors comment doit-il y aller en Nouvelle-Calédonie » interroge une partie du public.

Une intervenante d’Epinal en transition pense que « le système social est important en France. »

« Il faut arrêter de taxer les gens sur tout et ne pas taxer les produits de première nécessité » note un intervenant.

« Il faut un impôt juste. Les taxes doivent être proportionnelles à chacun, à nos consommations » note un intervenant.

Un intervenant évoque l’impôt sur la fortune qui doit selon lui être remis.

« Avec un SMIC c’est impossible de vivre. A la fin du mois, une fois que j’ai tout payé, il ne me reste rien sur le compte » assure un gilet jaune qui a passé 32 nuits au rond-point de Chavelot

Ce jeudi, un nouveau grand débat sera proposé à 20h à l’espace Georges-Sadoul à Saint-Dié-des-Vosges.

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.