Search
jeudi 21 mar 2019
  • :
  • :

Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées à Saint-Dié-des-Vosges contre l’antisémitisme

image_pdfimage_print

 Rassemblement_Contre_Antisémitisme (5)

Lundi, la Municipalité de Saint-Dié-des-Vosges avait lancé un appel au rassemblement mardi soir sur la place Georges-Trimouille, devant la plaque honorant la mémoire des enfants juifs déportés, afin de condamner et lutter contre l’antisémitisme (lire notre précédent article).

Un appel auquel ont répondu environ 300 personnes, qui se sont retrouvées sur le parvis du musée Pierre-Noël sur les coups de 19h. Parmi ces nombreuses personnes, on retrouvait des représentants de la communauté juive déodatienne, des élus ainsi que la sous-préfète Sylvie Siffermann.

C’est madame Boccara-Schmelzer, en sa qualité de représentante de ladite communauté juive, qui s’est tout d’abord exprimée, citant notamment Lucien Lazare et Hillel Lejeune. Dans sa prise de parole, le maire David Valence a quant à lui souligné le chiffre de 541, « le nombre d’actes antisémites connus en France pour la seule année 2018 », tout en évoquant la profanation de 96 tombes du cimetière juif de Quatzenheim en Alsace, pas plus tard que dans la nuit de lundi à mardi, et tout en déplorant « des actes et propos antisémites qui semblent se banaliser. »

« Celui qui s’en prend à un Juif s’en prend à moi, celui qui se moque d’un Juif se moque de moi, celui qui agresse un Juif m’agresse moi aussi. Nous ne devons pas nous incliner devant la banalité de l’antisémitisme, nous devons refuser la fatalité de la bêtise. Que les soldats de l’ombre prennent peur, car nous sommes plus nombreux qu’eux » a également déclaré le premier magistrat déodatien, avant d’inviter l’assemblée présente à chanter La Marseillaise puis observer un moment de recueillement.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.