Search
jeudi 21 mar 2019
  • :
  • :

Le SDRB XV à l’heure du bilan

image_pdfimage_print
AG_SDRB_XV (1)

Suite à la démission du Claude Gamp, Yannick Saltzmann (à droite) assure la présidence du SDRB XV.

Les assemblées générales se succèdent en ce début d’année 2019. Ce vendredi, c’était au tour du SDRB XV de tenir ses assises annuelles, qui se sont déroulées en début de soirée au sein du club house du stade Pierre-Pebay.

Suite à la très récente démission du président Claude Gamp pour raisons personnelles, c’est Yannick Saltzmann qui s’est chargé de présider la réunion. Jusqu’alors secrétaire du club, ce dernier assure désormais la présidence par intérim du SDRB XV, au moins jusqu’en juin lors de la tenue d’une assemblée générale extraordinaire.

De l’assemblée ordinaire de hier soir, on retiendra qu’en 2018, le club comptait 168 licencié(e)s dans ses rangs au 1er juin; que l’école de rugby accueillait 71 enfants dont 6 filles, un effectif stable par rapport à la saison précédente; que l’équipe Première Séniors a terminé la saison dernière à une belle deuxième place de son groupe Honneur; qu’une équipe de rugby loisir a été créée, rassemblant l’an passé 17 licenciés et 6 étudiants de l’IUT; ou encore qu’une école de rugby a vu le jour à Baccarat…

Mais on retiendra également de ces assises que l’effectif du SDRB XV se montre très limité dans les catégories U16 et U18, avec seulement 13 licenciés. Ce qui a obligé le club à s’inscrire en entente avec d’autres clubs vosgiens, sachant qu’en parallèle l’effectif du groupe Séniors est passé de 59 à 41 joueurs. Ce problème d’effectif fait donc planer une inquiétude au-dessus de l’avenir sportif des Séniors.

J.J.




Une réaction sur “Le SDRB XV à l’heure du bilan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.