Search
dimanche 21 avr 2019
  • :
  • :

Vosges – Bruyères revitalise son centre

image_pdfimage_print
Bruyères1

(Crédits photographiques Conseil Départemental des Vosges)

Située à égale distance entre Epinal et Saint-Dié, la ville de Bruyères compte 3080 habitants. Depuis plusieurs années, elle voit le nombre de ses habitants décliner et sa population est vieillissante. Son tissu économique s’est peu à peu fragilisé en même temps que la disparition de plusieurs commerces de proximité.  De plus, la fermeture de la gare en 2018, en raison de la suppression de la ligne de train entre Epinal et Saint-Dié, n’a pas inversé la tendance…

Pourtant, la ville possède de nombreux atouts, avec des espaces naturels riches, comme les étangs et les roches de Ponthaie. On y trouve aussi un panel de services bien réparti avec des écoles, médecins, crèche, collège, lycée et une Maison des Services au Public. De plus, l’installation récente d’un office de tourisme est un levier économique supplémentaire. La ville a conscience de ses atouts et compte bien continuer de les mettre en valeur tout en impliquant ses habitants.  Le Maire, Yves Bonjean, l’a rappelé dans son discours introductif : « Le Bruyères de demain doit être pensé par ceux qui y vivent…nous comptons sur vous tous ! ».

Pour se faire, la ville a recruté un chargé de projet pour de l’animation et la mise en œuvre de la démarche, Maxime BERQUE. Cette création de poste est financée en partie par le Département. Une étude stratégique et pré-opérationnelle de revitalisation du bourg-centre est en cours et le bureau d’étude « Ville Ouverte » a été sélectionné. Son intervention sera effective début 2019 pour une durée de 15 mois. Cette étude est également soutenue financièrement par le Département à hauteur de 30%.

Un certain nombre d’actions ont déjà été menées et d’autres vont suivre, comme par exemple l’aménagement de la place Henri Thomas qui sera entièrement rénovée et repensée. L’aménagement du site de Pointhaie est prévu avec notamment l’amélioration et l’installation d’activités sportives (canoés, escalade), l’aménagement de parkings et d’aires de camping-cars, ou encore l’installation d’un nouveau camping.  La Construction de 8 pavillons PMR (accessible aux personnes à mobilité réduite) par Vosgelis au Gai Logis et la poursuite des travaux de mise en accessibilité de la voirie, des espaces publics et des travaux d’entretien des bâtiments publics sont également prévus au calendrier.

Initié en 2017 et porté par le Conseil départemental et l’Etat, le dispositif de revitalisation des bourgs-centres a été lancé sur forme d’un appel à projets auprès de 22 communes vosgiennes prioritaires. En 2018, cinq communes ont été retenues : Darney, Rambervillers, Raon-l’Etape, Xertigny et Bruyères. Ce dispositif vise à lutter contre la désertification des centres-bourgs en renforçant leur attractivité. Cela passe par trois objectifs principaux : renforcer les bourgs-centres dans leur rôle de centralité; reconstruire une image positive et reconquérir le centre ancien. L’ambition du dispositif à long terme est de soutenir 3 communes tous les 18 mois et 22 bourgs-centres du département à l’horizon 2028. 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.