Search
lundi 21 oct 2019
  • :
  • :

Vosges – Cupidon vous invite au musée départemental pour la fête des amoureux

image_pdfimage_print
afterworkstvalentin

(Crédit photographique Conseil Départemental des Vosges)

A la recherche d’une idée originale pour votre soirée de Saint Valentin ? Pourquoi ne pas commencer avec l’afterwork au musée départemental ? Le jeudi 14 février à 18h00, le musée départemental d’art ancien et contemporain propose une visite spéciale sur le thème de l’amour dans l’Histoire et dans l’histoire de l’art.

D’une durée de 40 minutes, cette visite commentée à deux voix suivie d’une discussion autour d’un verre, dressera un panorama sur l’évolution de la notion d’amour et de couple au fil des collections du musée, depuis l’Antiquité jusqu’au XXe siècle.  Origine de la Saint Valentin, concubinat et mariage sous l’Antiquité, avènement du mariage en occident au Moyen-Âge, éloge de l’amour conjugal, pratiques du mariage au XIXe siècle sont parmi les thématiques qui seront évoquées lors de la visite. Une belle occasion pour explorer les collections du musée différemment et échanger autour d’un verre.

14 février – 18h00
Durée : 1h30 – Gratuit – réservation conseillée au 03 29 82 20 33

Musée départemental d’art ancien et contemporain
1, Place Lagarde – 88000 Epinal
Site internet : www.museedepartemental.vosges.fr
Facebook : www.facebook.com/Museedepartemental

Copyright visuel : Laurent DE LA HYRE, détail Mercure et Hersé © Musée départemental d’art ancien et contemporain – Épinal, cliché MDAAC.




5 réactions sur “Vosges – Cupidon vous invite au musée départemental pour la fête des amoureux

    1. L'esbaubi

      Allons allons mon bon Seb ne boudez pas le plaisir; même le messie a prit son pied avec heu…. Marie Madeleine si je ne me trompe.

      Enfin au départ c’était elle la fétichiste expérimentée; Marthe sa soeur faisait la popote et son frangin Lazare attendait et commençait par trouver le temps long avant de ressusciter.

      Vous voyez, y’a pas de mal à se faire du bien.

      Content de vous revoir, je commençais à me languir.

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.