Search
vendredi 22 fév 2019
  • :
  • :

Vosges – Fred Voulot : de la fève de cacao au chocolat… Il fait partie des 20 couverturiers en France

image_pdfimage_print
chocolat-by-fred-golbey

(Crédit photographique Chocolats By Fred)

Chocolatier-pâtissier de profession, Fred Voulot vient d’ouvrir son atelier boutique à Golbey : Chocolats By Fred. Il fait partie de la vingtaine de couverturiers en France, c’est-à-dire qu’il transforme les fèves de cacao en chocolat.

Il faut trouver la fève, celle que l’on va torréfier pour dégager tous les arômes, broyer pour en extraire la matière sublime qui donnera naissance à des tablettes de chocolat. Fred Voulot exerce le rare métier de couverturier. Aujourd’hui on dénombre seulement 20 couverturiers en France, dont Fred Voulot installé à Golbey. « Couverturier, c’est un métier complètement différent et un savoir-faire unique. Quand on a établi une recette, chaque étape est importante dans le processus. Chacun a sa méthode. » commente Fred Voulot. Pour faire la différence, et créer son chocolat, il a du investir dans de grandes machines.

Installé depuis quelques jours à Golbey, il s’est lancé dans un défi de taille : tout faire de A à Z. Il passe de la fève de cacao à la tablette de chocolat.

« des saveurs uniques »

Aujourd’hui il propose à la dégustation différentes origines de chocolat comme le Criollo du Venezuela. Appelé aussi le Prince des cacaoyers, il donne le cacao le plus rare et le plus recherché. « Ce sont parmi les meilleures fèves au monde » assure le couverturier qui a passé 26 ans dans une pâtisserie-chocolaterie à Epinal. Aujourd’hui, il veut miser sur la qualité des fèves de cacao et le haut de gamme. « Je veux faire le meilleur chocolat possible avec des saveurs uniques et très rares » commente Fred Voulot.

Grâce à sa passion dévorante pour le chocolat, il remonte ainsi à l’origine de la filière du cacao pour favoriser la culture raisonnée. Son talent est incontestable. »Plus on sera honnête avec les agriculteurs de fèves et plus ils nous le rendront. C’est important de bien les payer pour que tout le monde puisse s’y retrouver. » poursuit-il.

Dans les rayons, on découvre des tablettes de chocolat grands crus, des bouchées, mais aussi de la pâte à tartiner pour les gourmands.

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.