Search
samedi 23 mar 2019
  • :
  • :

D’importants travaux rue Rovel, rue des Alliés et chemin de la Côte Calot

image_pdfimage_print

Travaux_Rues_Rovel_Alliés_Côte-Calot (12)

Voilà maintenant quelques semaines que d’importants travaux ont débuté rue Rovel, dont la circulation est actuellement aux véhicules (lire notre précédent article). Ces travaux se poursuivront prochainement du côté de la proche rue des Alliés et du tout aussi proche chemin de la Côte Calot.

Principal investissement du budget municipal de l’année 2019, ce triple chantier consiste, dans un premier temps, en le remplacement des réseaux humides. Respectivement des eaux usées et du réseau pluvial rue Rovel; de l’assainissement et de l’eau potable rue des Alliés; de l’eau pluviale et de l’eau potable chemin de la Côte Calot. Lors de la seconde phase des travaux, qui se déroulera rue Rovel, les réseaux secs – lignes téléphoniques et électriques – seront enterrées et un changement de l’éclairage public sera effectué. La voirie des 3 voies concernées sera ensuite entièrement reprise. De plus, des trottoirs seront aménagés chemin de la Côte Calot ainsi que des places de stationnement à proximité du cimetière. Toujours chemin de la Côte Calot, un aménagement paysager sera réalisé et l’accès à l’arrière de l’usine Claude&Duval sera modifié. Côté calendrier, l’enfouissement des réseaux humides et secs devrait être terminé pour la fin du mois de juillet, tandis que le lot « voirie » débutera au moment de la rentrée de septembre.

« Dans leur globalité, ces travaux représentent un investissement de l’ordre de 2,2 millions d’euros TTC, avec 1 172 662 euros pour la partie « voirie », 218 000 euros pour la partie « enfouissement » et 730 522 euros pour la partie « réseaux humides », sachant que cette partie sera financée par le budget assainissement et non le budget principal. C’est donc une très grosse opération qui est menée ici » a déclaré le maire David Valence ce mardi en fin de journée, venu visiter le chantier de la rue Rovel avec son directeur-adjoint de cabinet Johann Ruh et l’adjoint aux Travaux Patrick Zanchetta. Ce dernier d’apporter quelques précisions sur ce qui a motivé le lancement de ces travaux. « La vétusté des réseaux provoquait de fréquents effondrements de chaussée. Ce qui obligeait à faire régulièrement des reprises de voirie. Et si nous reprenons les réseaux humides et réalisons l’enfouissement des réseaux secs, alors nous sommes obligés de procéder à la réfection des enrobés. » Suivis par le bureau d’étude intercommunal, les travaux sont réalisés, pour la partie « réseaux », par une entreprise implantée à Corcieux. Le marché « voirie » n’étant à ce jour pas encore attribué.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.