Search
jeudi 22 août 2019
  • :
  • :

Union Pour Saint-Dié : Info+ La lettre aux Déodatiens…

image_pdfimage_print

Info-_Mars_2019_01Pour une politique intercommunale plus ambitieuse

« Pour un espace multi-activités

Depuis plusieurs années nous constatons que les salons professionnels et les animations de grande ampleur ne disposent plus de locaux adaptés à Saint-Dié-des-Vosges.

En conséquence, certains événements doivent se dérouler sous des chapiteaux financés par la ville comme le salon de l’habitat.

Même le Festival International de Géographie souffre de l’insuffisance de salles adaptées à sa programmation. Pire, des organisateurs se tournent vers des villes mieux équipées, privant ainsi notre agglomération de retombées économiques.

Il est donc urgent, comme nous le proposons depuis 2014, d’élaborer un projet intercommunal d’animation du territoire, avec notamment la construction d’un espace multi activités permettant d’accueillir des manifestations sportives, culturelles et commerciales.

Pour un camping

Si la communauté de communes a créé, comme nous l’avions également proposé en 2014, une aire de camping-cars, elle n’a toujours pas décidé d’aménager l’ancien terrain de camping, en friche depuis plus de 6 ans.

Pourtant cet emplacement reste bien situé en raison des équipements de loisirs implantés à proximité : piscine et bowling. Ce camping serait très utile pour une ville touristique qui va accueillir le Tour de France début juillet.

Pour les assises du sport

Notre territoire a la chance de compter de nombreux clubs sportifs. Souhaitée par Union Pour Saint-Dié depuis 2014, l’organisation d’assises du sport permettrait de mieux identifier leurs besoins et leurs difficultés de recrutement, de formation, de gestion, d’encadrement…

Ces assises faciliteraient également la mise en place d’une politique sportive à l’échelle intercommunale qui aiderait certains clubs à trouver ou à retrouver une nouvelle dynamique à travers une mutualisation des moyens humains, financiers ou matériels.

Si ces propositions n’ont pas encore été reprises par l’exécutif, il n’en n’est pas de même de celle concernant l’organisation d’un conseil municipal dédié aux questions de Déodatiens. En effet, le 15 mars 2019 nous avons débattu sur 14 des 57 remarques, interrogations et suggestions de nos concitoyens. Même si la formule est à améliorer, nous sommes satisfaits d’avoir contribué à ce moment de démocratie. »




2 réactions sur “Union Pour Saint-Dié : Info+ La lettre aux Déodatiens…

  1. Seb

    Beaucoup de parents sont devenus de mauvais parents. C’est aussi un problème que de voir qu’un un homme comme Robert Raikes ait influencé les parents pour que ces derniers ne participent plus aux réunion chrétiennes : dans les années 1800, l’école du dimanche a été instituée alors que les enfants peuvent chanter, prier, et même parler de la part du Seigneur. Les parents comptent sur la tradition humaine mais cela est néfaste.

    répondre
  2. Seb

    Pardonnez-moi : Robert Raikes a enseigné que les enfants (et non pas les parents) soient pris en charge par l’école du dimanche au lieu de les laisser participer aux réunions chrétiennes avec les adultes. Il peut cependant arriver qu’on organise par exemple une journée dédiée aux enfants avec la place à la Parole et même pourquoi pas des jeux. Il y a plusieurs siècles en arrière en France, des nourissons ont prophétisé clairement comme un adulte.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.