Search
lundi 21 oct 2019
  • :
  • :

Vosges – Le Sicovad se prépare à l’avenir

image_pdfimage_print

sicovad-débat

Ce mercredi avait lieu le débat d’orientation budgétaire du Sicovad. Suite à l’application des nouvelles dispositions de la loi NOTRe, le président-maire d’une commune de plus de 3500 habitants a l’obligation de présenter au conseil syndical-municipal un rapport sur les orientations budgétaires. Un rapport qui permet de visualiser les engagements pluriannuels envisagés.

Depuis l’extension de son périmètre au 1er janvier 2017, le SICOVAD est composé de 3 EPCI adhérents : la communauté d’agglomération d’Epinal, la communauté de communes de la Porte des Vosges Méridionales et la communauté de communes Bruyères Vallons des Vosges.

Pour mémoire, au 1er janvier 2017, le SICOVAD a repris en régie la collecte des ordures ménagères de 1mmunes de l’ex CC de la Moyenne Moselle, de Saint Amé, ainsi que celle des trois communes de l’ex CC des Vosges Méridionales, ainsi que la gestion des déchèteries du Val d’Ajol et de Charmes.

Au 1er janvier 2019, le SICOVAD est composé de 112 communes pour 156 485 habitants.

Le budget du SICOVAD

Depuis 1996, le SICOVAD compte deux budgets : le budget principal qui regroupe l’ensemble des activités que le SICOVAD exerce au profit des habitants des communes membres et le budget annexe qui regroupe l’ensemble des activités assurées par le SICOVAD pour le compte de tiers, collectivités, entreprises…

Les effectifs du SICOVAD

149 agents travaillent au SICOVAD (19 femmes et 130 hommes. Les agents sont sur une base de 36h par semaine, hormis les cadres qui effectuent 39 h par semaine.

Les biodéchets

Aujourd’hui, la filière des biodéchets est au cœur des enjeux des collectivités gestionnaires des déchets ménagers. Ce flux, encore insuffisant capté dans les ordures ménagères résiduelles, représente un levier considérable dans la politique de réduction des tonnages : notamment des ordures ménagères résiduelles destinées à l’incinération. L’objectif est double : réduire les coûts liés au traitement facturé par EVODIA, tout en accompagnant les habitants vers une prise de conscience sur l’impact de leur production de déchets résiduels.

Le SICOVAD a lancé au 1er janvier 2019, une collecte porte-à-porte des biodéchets auprès de 850 foyers à Epinal et Jeuxey, sous forme d’expérimentation.

La cotisation à l’habitant

La cotisation par habitant due à EVODIA est passée de 1,60 euros en 2017 à 1,80 euros en 2018, soit une hausse de 30 570 euros.

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.