Search
lundi 22 avr 2019
  • :
  • :

Double inauguration déodatienne pour l’ADAPEI 88

image_pdfimage_print

Inauguration_ESAT_IME_ADAPEI88 (8)

Vendredi dernier était un grand jour pour l’ADAPEI 88 – Association Départementale des Amis et Parents de Personnes Déficientes Intectuelles. Car cet après-midi là, l’association de familles créée en 1960, qui emploie actuellement 400 salariés en CDI et accueille plus de 900 personnes déficientes intellectuelles, a inauguré l’ESAT – Etablissement et Services d’Aide par le Travail – « Les Alisiers » et l’IME – Institut Médico-Educatif – « Désiré Magloire Bourneville », du nom d’un médecin-aliéniste du XIXème siècle qui a activement participé à la laïcisation des hôpitaux français.

Tous 2 situés à Saint-Dié-des-Vosges, du côté de la rue des 4 Frères Mougeotte dans d’anciens locaux des industries Gantois, les 2 établissements récemment inaugurés sont en activité depuis la rentrée 2017, assurant d’une part la continuité de l’ESAT « La Croisette », qui était installé route de Raon l’Etape depuis son ouverture le 2 janvier 1978, et d’autre part de l’IME Clair-Matin, qui était ouvert depuis le 12 février 1968.

Ce qui a été rappelé par Sylvie Renaud et Lydia Léonardi-Demange, respectivement présidente et directrice de l’ADAPEI 88, quelques instants avec que ne soit coupé le ruban tricolore inaugural. A leurs côtés se trouvaient des professionnels du handicap, des adultes et enfants pris en charge par l’association ainsi que leurs familles, la conseillère municipale déléguée Marie-Claude Ancel, le député Gérard Cherpion de même que les conseillers départementaux Caroline Privat-Mattioni et William Mathis.

L’ESAT « Les Alisiers » regroupe différentes activités, au nombre de 7 : menuiserie, blanchisserie, sous-traitance industrielle, prestations extérieurs, espaces verts, cuisine centrale et self. Plusieurs ESAT du département portant le nom d’un arbre, le Conseil d’Administration de l’ADAPEI a fait le choix de faire perdurer cette « tradition » en proposant 3 noms d’arbres. Au terme d’un vote, les travailleurs de la structure ont plébiscité l’alisier. C’est par ailleurs un alisier, offert par le club SOROPTIMIST d’Epinal, qui a été planté dernièrement près de l’entrée de l’ESAT.

L’IME Désiré Magloire Bourneville accueille des enfants et adolescents handicapés, atteints de déficience intellectuelle, âgés entre 6 et 20 ans. La mission de ce type d’établissement étant de dispenser une éducation et un enseignement spécialisés, qui prend en compte les aspects psychologiques psychopathologiques en recourant à des techniques de rééducation et un accompagnement global. Le but étant de favoriser l’autonomie et l’intégration dans les différents domaines de la vie, de la formation générale et professionnelle. Quant au choix du nom Désiré Magloire Bourneville, il résulte du vote des 70 jeunes accompagnés par l’IME, suite à un travail de découvertes des « candidats » potentiels. Des candidats choisis parmi des personnalités scientifiques ayant oeuvré pour les personnes déficientes intellectuelles.

L’ESAT « Les Alisiers » et l’IME Désiré Magloire Bourneville étant désormais inaugurés, le prochain projet architectural de l’ADAPEI 88 à Saint-Dié-des-Vosges sera la reconstruction de l’internat modulable « La Pastorale » pour les jeunes de l’IME, avec pour objectifs le développement de l’autonomie, une réponse aux aidants et une réponse à des besoins auxquels l’association n’arrive pas à répondre actuellement… faute de place disponible dans les structures locales avec internat.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.