Search
dimanche 17 nov 2019
  • :
  • :

Les élèves du lycée Beau-Jardin lauréats du concours d’éloquence du Rotary récompensés

image_pdfimage_print

Rotary_Lycée_Beau-Jardin_Concours_Eloquence (4)

Le 29 mars dernier, Romane Alexandre et Quentin Desmartin, tous 2 élèves en classe de Terminale S au lycée Beau-Jardin, avaient su tirer leur épingle du jeu face à leurs homologues du lycée Saint-Joseph d’Epinal, en remportant la grande finale du concours d’éloquence du Rotary (lire notre précédent article).

Hier lundi en fin de journée, les 2 lycéens ainsi que leurs camarades Ysaline Picard et Sacha Vexler, qui se sont quant à eux classés 4ème lors de ce même concours, se sont vus remettre chacun un diplôme et un chèque, des mains du président du Rotary Club de Gérardmer François Laubacher. Ce dernier de souligner à cette occasion l’intérêt d’un tel concours pour leurs études et leur avenir professionnel. Une remise qui s’est déroulée dans convivialité, et qui s’est conclue dans le parc de l’établissement d’enseignement privé déodatien.

J.J.




3 réactions sur “Les élèves du lycée Beau-Jardin lauréats du concours d’éloquence du Rotary récompensés

  1. Seb

    Ni Jésus, ni les apôtres n’ont fait des discours éloquents : ils étaient remplis du Saint-Esprit, la seule chose nécessaire pour parler du Seigneur.

    répondre
    1. René Lenchif

      Même pendant la Cène? Si ce la n’est pas de l’éloquence:

      « Je suis le pain vivant, descendu du ciel. Qui mangera ce pain vivra à jamais. Et même, le pain que je donnerai, c’est ma chair pour la vie du monde. »

      « En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous ne mangez la chair du Fils de l’homme et ne buvez son sang, vous n’aurez pas la vie en vous.
      Qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle et je le ressusciterai au dernier jour.
      Car ma chair est vraiment une nourriture et mon sang vraiment une boisson.
      Qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi et moi en lui.
      De même que le Père, qui est vivant, m’a envoyé et que je vis par le Père, de même celui qui me mange, lui aussi vivra par moi.
      Voici le pain descendu du ciel; il n’est pas comme celui qu’ont mangé les pères et ils sont morts; qui mange ce pain vivra à jamais. »

      Ouf.

      Enfin c’était après le vin … ceci explique sans doute cela.

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.