Search
lundi 27 mai 2019
  • :
  • :

La future Boussole déodatienne se dévoile

image_pdfimage_print
Visite_Boussole (17)

Steve Letho-Duclos du cabinet d’architecture Dominique Coulon et associés, le maître d’oeuvre du chantier, s’est chargé de présenter la future Boussole ce mardi en fin de journée.

Les vastes locaux déodatiens qui accueillaient l’ancienne Chambre de Commerce et d’Industrie, le commissariat de Police Nationale et le Tribunal de Grande Instance, sont vidés de toute activité depuis 2010.

Localisés en plein centre-ville, du côté de la place Jules-Ferry, ces mêmes locaux étaient ensuite devenus l’Espace Nicolas-Copernic, où se sont tenus de nombreux salons et autres manifestations ces dernières années. Actuellement fermé au public pour cause de travaux, le bâtiment deviendra prochainement la Boussole, à compter du mois de septembre 2020 lorsque les différentes tranches du chantier seront terminées. Après une opération de désamiantage, menée de fin 2018 à ce mois d’avril, la phase effective des travaux débutera au début du mois de mai.

S’inscrivant pleinement dans le projet Coeur de Ville, la Boussole sera à la fois une médiathèque intercommunale tête de réseau ainsi que les locaux de l’Office de Tourisme, également intercommunal. « Initié début 2014 par l’actuelle équipe municipale, ce projet a pour vocation d’être un pôle culturel de type troisième lieu, intermédiaire entre l’espace public et privé, avec pour objectif de reprendre le fil de l’innovation de la médiathèque Victor-Hugo, qui était un modèle au niveau national lors de son inauguration dans les années 60 » souligne David Valence, maire de Saint-Dié-des-Vosges et président de la Communauté d’Agglomération, ce mardi en fin d’après-midi lors d’une visite de chantier menée par Steve Letho-Duclos, du cabinet d’architecture Dominique Coulon et associés. Suite à un procédure négociée, c’est cette agence strasbourgeoise qui s’est vu attribuer, en 2017, le marché pour la réalisation de la Boussole.

Pour cette première visite post-désamiantage, étaient notamment présents la sous-préfète de l’arrondissement de Saint-Dié-des-Vosges Sylvie Siffermann, la directrice des médiathèques déodatiennes Catherine Wiart, le président de l’Office de Tourisme Patrick Lalevée ainsi que de nombreux élus communautaires.

Une visite printanière lors de laquelle ont été présentés, dans leurs grandes lignes, les caractéristiques de la future Boussole déodatienne, qui totalisera une surface utile de 4800 m² dont 1100 m² seront créés par le maître d’oeuvre. Les espaces ouverts au public seront répartis sur 2 niveaux, le rez-de-chaussée et le premier étage, tandis que le sous-sol sera réservé aux archives et le deuxième étage recevra l’administration. L’idée étant de conserver l’identité du bâtiment d’origine, et ce tout en proposant un lieu moderne et accueillant. Un lieu de vie, un lieu de travail et de connaissance, mais aussi un lieu qui sera la synthèse de tout cela.

L’un des éléments qui devrait particulièrement retenir l’attention des visiteurs est le grand atrium au toit vitré de 450 m², qui sera situé au niveau de l’actuelle cour et qui se « chromera » plus ou moins selon la luminosité extérieure. Parmi les autres éléments notables, on retiendra notamment le grand parvis aux normes PMR – Personnes à Mobilité Réduite – un pôle consacré à l’Art, une salle du trésor, des salles pour travailler en groupe, un espace d’exposition ou encore un espace dédié aux bandes-dessinées, aux mangas et aux jeux-vidéos. Et dans un souci d’attirer de nouveaux publics, en particulier les enfants et adolescents, la Boussole proposera divers éléments interactifs.

Quant au montant total des travaux, il s’élève à un peu moins de 10 millions d’euros sachant que sur cette somme, l’Etat contribuera à hauteur de 5,1 millions d’euros, le Département des Vosges de 1,1 million d’euros et la Région Grand Est d’au moins un million d’euros. « Nous avons aussi sollicité le fonds européen » précise David Valence. Et ce dernier d’ajouter, dans un autre registre, que « la médiathèque Victor-Hugo sera fermée au public à partir de la rentrée de septembre 2019, afin de procéder au déménagement vers la Boussole. La médiathèque Jean-de-la-Fontaine du quartier Saint-Roch restera cependant ouverte durant toute la durée des travaux. »

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.