Search
lundi 27 mai 2019
  • :
  • :

Grand Est – Des Stands « Info Vaccination » et les premiers résultats de l’obligation vaccinale

image_pdfimage_print
Sans-titre4

(Crédit photographique ARS Grand Est)

La Semaine Européenne de la Vaccination (SEV) se déroulera cette année du mercredi 24 au mercredi 30 avril. Cet événement est un temps fort pour l’ARS Grand Est qui rappelle que la vaccination est la prévention la plus efficace contre de nombreuses maladies infectieuses. Créée en 2005 par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la SEV se déroule aujourd’hui dans le monde entier, dans près de 200 pays.

 Les maladies les plus contagieuses et qui peuvent être prévenues par la vaccination touchent les enfants très tôt dans la vie. En France et dans le reste du monde, les jeunes enfants sont donc une cible prioritaire des programmes de vaccination. Si la couverture vaccinale du nourrisson augmente et se rapproche maintenant des objectifs de santé publique, il n’en est pas de même pour l’enfant plus grand et surtout l’adolescent. Certains niveaux de couvertures vaccinales restent insuffisants, entraînant la recrudescence de maladies évitables telles que la rougeole, qui continue de circuler et de causer des décès en France. Le Grand Est n’est pas épargné et on dénombre plus de cas de rougeole en ce début 2019 que sur toute l’année 2018 (chiffres SPF au 17 avril / 57 cas). Chez l’adolescent, la couverture contre l’hépatite B est très en dessous de celle attendue, exposant les jeunes adultes à la maladie.

L’extension de l’obligation vaccinale mise en place au 1er janvier 2018 a réussi à inverser la tendance. Pour les enfants nés à partir du 1er janvier 2018, les vaccinations contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche, l’haemophilus influenzae b, l’hépatite B, le méningocoque C, le pneumocoque, la rougeole, les oreillons et la rubéole sont obligatoires avant l’âge de 2 ans. Pour estimer l’impact de cette mesure, Santé Publique France a comparé les couvertures vaccinales à 7 mois des nourrissons nés entre janvier et mai 2018, avec celles des nourrissons nés entre janvier et mai 2017, pour les vaccinations contre la coqueluche, l’haemophilus influenzae de type b, l’hépatite B, le pneumocoque et le méningocoque C.

Depuis que ces vaccins sont devenus obligatoires, la couverture vaccinale contre ces maladies infectieuses a connu une nette amélioration dans la région Grand Est

À l’occasion de la SEV, l’Agence Régionale de Santé Grand Est, ses partenaires et les centres de vaccinations, vous donnent rendez-vous, grâce au soutien des Villes sur les Stands Info Vaccination. A Nancy ce mercredi, des étudiants en médecine ont sensibilisé les passants toute la journée. Ces événements ont pour but d’informer les habitants du Grand Est sur les vaccinations à travers des animations, des ateliers ludiques et des stands informatifs. Les carnets de santé et de vaccination pourront également être vérifiés par les professionnels présents qui répondront aux questions du public.

Outre ces deux temps forts, de nombreux autres événements sont proposés en région tout au long de la SEV : conférences, exposition, stands d’information ou sessions de vaccination…parce que la semaine européenne est le moment idéal pour parler de vaccination. retrouvez ici le calendrier des manifestations




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.