Search
mercredi 24 avr 2019
  • :
  • :

Chaque mardi après-midi à Saint-Dié-des-Vosges, l’UNAFAM tient un point d’informations pour aider les personnes confrontées aux troubles psychiques

image_pdfimage_print
Point_Informations_UNAFAM

Chaque mardi après-midi, de 15h30 à 17h30, Francine Legros anime un point d’informations de l’UNAFAM à la Maison de Santé KAFE/MPES du quartier Kellermann.

L’Union Nationale des Amis et des Familles de Personnes Malades et/ou Handicapées Psychiques – UNAFAM – a été créée en 1963, afin d’aider les personnes confrontées à des troubles psychiques ainsi que leurs familles et proches.

Portée par des valeurs de solidarité, d’engagement, de souci de la personne et de démocratie en santé, l’association, qui compte aujourd’hui près de 14 500 adhérents, oeuvre notamment à améliorer le parcours de vie des personnes vivant avec des troubles psychiques, pour favoriser leur insertion sociale et professionnelle… et ainsi accroître leur autonomie dans la cité. A savoir qu’en France, plus de 2 millions de personnes vivent actuellement avec des troubles psychiques, et que les familles représentent quant à elles plus de 3 millions de personnes.

A Saint-Dié-des-Vosges, l’antenne départementale de l’UNAFAM, basée à Epinal, assure depuis le début du mois de février dernier des points d’informations à la Maison de Santé KAFE/MPES du quartier Kellermann, chaque mardi après-midi de 15h30 à 17h30. Ouverts à toutes celles et ceux souhaitant s’informer et/ou être aidés quant aux troubles psychiques, ces points d’informations hebdomadaires sont animés par Francine Legros, vice-présidente de l’UNAFAM des Vosges. Elle est l’une des 8 bénévoles formés de l’association qui interviennent sur le secteur de Saint-Dié-des-Vosges.

Cette dernière de préciser que « le but n’est pas de prendre la place des parents ni des soignants, mais d’accueillir, dialoguer et accompagner les familles et les proches de personnes touchées par des troubles psychiques. Notre but est tout simplement de ramener des étoiles dans les yeux de ces gens, qu’ils puissent reprendre confiance. Au cas par cas, on fait de l’information ou on oriente vers les groupes locaux d’accueillants et de parole. De plus, j’assure une permanence téléphonique en parallèle des points d’informations. Dans tous les cas, personne n’est laissé sur le bord de la route. »

Outre ce créneau hebdomadaire, toujours à Saint-Dié-des-Vosges, l’UNAFAM aide à constituer des dossiers MDPH, organise un « psytrialogue » ainsi que la « psycyclette » chaque année, et a récemment mis en place un espace café, dont le prochain aura lieu au mois de juin prochain. L’UNAFAM des Vosges peut être contactée via la permanence téléphonique, au 03-29-64-05-73, ou via l’adresse électronique 88@unafam.org

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.