Search
jeudi 26 nov 2020
  • :
  • :

Une semaine sous le signe de la Sécurité Routière au lycée Jean-Baptiste Jacques-Augustin

image_pdfimage_print

Semaine_Sécurité_Routière_Lycée_JBJ (7)

En cette dernière semaine avant les vacances scolaires de Pâques, la Sécurité Routière était mise à l’honneur au lycée Jean-Baptiste Jacques-Augustin, comme depuis maintenant plusieurs années à cette période de l’année.

A cette occasion, de nombreux intervenants, parmi lesquels la MAIF ou le CNPA, ont sensibilisés à tour de rôle les élèves à différentes facettes de la Sécurité Routière : le bon respect du Code de la Route bien entendu, mais aussi la délinquance routière avec l’association Marilou, l’alcool au volant avec les Amis de la Santé, le don d’organes, la violence d’un accident entre un scooter et une voiture via une démonstration en situation réelle par les sapeurs-pompiers déodatiens… et un grand jeu similaire au Monopoly, animé ce jeudi matin par Carole Villemin, directrice d’une auto-école déodatienne et formatrice à la Sécurité Routière, ainsi que Jean Dorsemans et Orlane Marchal, tous 2 également de la Sécurité Routière.

Le principe est simple : chaque équipe de 6 lycéens démarre avec un capital de 6 points, et doit à lancer un dé géant à tour de rôle. La case sur laquelle s’arrête leur pion entraîne diverses conséquences, allant de passer son tour à devoir répondre à une question relative à la Sécurité Routière. Une mauvaise réponse à l’une de ces questions étant synonyme d’un point en moins. L’équipe parvenant à conserver le plus de points remporte la partie. Une manière ludique et dynamique de sensibiliser les adolescents aux dangers de la route, aux dangers auxquels sont exposés les piétons et cyclistes, de même qu’aux dangers liés à la la consommation d’alcool ou de stupéfiants au volant.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.