Search
samedi 31 oct 2020
  • :
  • :

Vosges – Aéroport Epinal-Mirecourt : 3 entreprises investissent 17 millions

image_pdfimage_print
aeroport1

(Crédits photographiques Conseil Départemental des Vosges)

Depuis 2007, le Conseil départemental des Vosges est propriétaire de l’aéroport Epinal-Mirecourt. Dès le départ l’objectif est clair : pérenniser cette infrastructure où la concurrence est nombreuse. En 2015, avec le Plan Vosges Ambitions 2021, le devenir de l’aéroport est au cœur des préoccupations des élus. Il devient alors primordial de développer l’activité économique. Vendredi, l’arrivée de trois nouveaux investisseurs a été actée.   « C’est le fruit d’un travail de longue haleine. Au total ce sont 17 millions d’euros qui seront investis par ces trois investisseurs. De plus 80 emplois vont voir le jour » s’est réjoui François Vannson, le Président du Département des Vosges.

Trois nouveaux investisseurs pour trois nouvelles activités

  • ADELOR (Aircrafts Decommissionning Lorraine) réalisera la déconstruction des aéronefs en fin de vie avec pour objectif le recyclage de plus 85% de la masse des aéronefs.
  • Damien LEVORATO & Pierre LEVORATO souhaitent, eux, créer un circuit automobile de 3.7 kms répondant aux règles techniques et de sécurité de la FFSA (fédération française du Sport Automobile) et homologué par le Ministère des Sports.
  • Enfin, Patrick HARMUTH créera un complexe hôtelier à proximité du circuit automobile.

La venue d’ADELOR permettra la création de 35 emplois à temps plein. En effet, la déconstruction des aéronefs est un marché porteur en raison de la croissance du nombre d’avions en fin de vie. C’est aussi un enjeu majeur pour les compagnies aériennes elles-mêmes et leur impact sur l’environnement. L’objectif d’ADELOR est de recycler plus 85% de la masse des aéronefs. A terme, l’entreprise souhaite déconstruire entre 40 et 45 avions par an. Ce groupe dispose d’une expertise de 25 années d’expériences dans la dépollution, la décontamination, la déconstruction industrielle, la valorisation d’équipements, le recyclage de matières et de matériaux usagés.

L’aéroport de Mirecourt dispose de nombreux atouts pour ADELOR en raison de la longueur de la piste permettant l’atterrissage de gros porteurs mais aussi du fonctionnement H24 de l’aéroport ou encore du potentiel foncier disponible. En effet, plusieurs dizaines d’hectares sont inoccupés au sein de l’emprise foncière de l’aéroport répertoriées d’intérêt aéronautique.

Autre projet et autres investisseurs

Damien et Pierre LEVORATO. Ils investiront près de 4 millions d’euros afin d’acquérir 20 hectares de la zone aéroportuaire et construire un circuit automobile de 3.7 kms, d’une largeur de 12 m, répondant aux règles techniques et de sécurité de la FFSA. En 2020, ils prévoient l’embauche de 6 personnes. Cette offre est complémentaire au circuit international de karting Free kart 88 et conforte l’image et la notoriété du Pôle Mécanique. Elle renforce aussi l’attractivité du site pour les passionnés du sport mécanique. Il existe un vrai potentiel pour cette activité qui cible la clientèle française mais aussi suisse, allemande, belge, hollandaise, luxembourgeoise et même italienne.  En effet, certains de ces pays ne possèdent pas de circuit semblable, et pour d’autres leur disponibilité n’est pas garantie (fort taux de réservation et coût très élevé).

Le troisième investisseur

Patrick HARMUTH créera un complexe hôtelier à proximité du circuit automobile. Ce complexe hôtelier proposera une offre et des services de qualité qui viendra en complément des prestations du circuit automobile. Cet établissement sera de catégorie trois étoiles, d’une capacité de 60 chambres. Le tout pour un investissement de 7 millions d’euros et la création de 35 emplois.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.