Search
mercredi 21 oct 2020
  • :
  • :

Vosges – Une année fructueuse pour l’ELIZ

image_pdfimage_print
ELIZ5

(Crédits photographiques Conseil Départemental des Vosges)

L’Entente de Lutte et d’Intervention contre les Zoonoses (ELIZ) a fait le bilan de l’année 2018. Ce jeudi 25 avril, l’association s’est réunie au Conseil Départemental des Vosges pour présenter sa santé financière ainsi que les actions menées l’année dernière.

L’année 2018 a été lucrative pour l’association. Elle présente un bénéfice de plus de 14 000 euros. Le budget pour 2019 a également été présenté avec des chiffres moindres. Cela s’explique par un agrandissement de l’équipe. Deux stagiaires, deux CDD ainsi que deux services civiques vont rejoindre les rangs de l’ELIZ. L’association est revenue sur les actions menées l’année dernière. En tout, ce sont près de 200 pièges pondoirs qui ont été placés dans les zones à risque pour déterminer la présence ou non de moustiques tigres. Ensuite, un futur doctorant au sein de l’association a présenté un projet pour fin 2019 sur les tiques, porteurs de la maladie de Lyme.

Une lutte qui dure depuis 1973

L’ELIZ agit sur une trentaine de département contre les zoonoses. Ce sont des maladies que les animaux transmettent à l’Homme. Et depuis plus de 40 ans, elle veille à l’éradication de certains cas. Comme la Dengue, le chikungunya ou la maladie de Lyme. Pour cela, l’association entame plusieurs actions de préventions auprès des citoyens dans différentes communes. Elle intervient également lorsque la présence de moustiques tigres est constatée chez l’habitant. Ou encore, cartographie le territoire français pour déterminer les zones à risque.

Le rôle du Département

Le Département des Vosges est adhérent à l’association depuis de nombreuses années. Il participe à certains travaux grâce au laboratoire départemental. La structure possède une capacité d’analyses et apporte son soutien dans les recherches. Les Vosges ne sont pas concernées par les moustiques tigres mais par les renards et les tiques. Ils transmettent respectivement l’échinococcose alvéolaire et la maladie de Lyme. L’ELIZ cartographie les lieux à risque sur le territoire et mise sur la prévention auprès de la population avec l’aide du département.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.