Search
jeudi 20 juin 2019
  • :
  • :

Vosges – Les faux bitumeurs sont de retour !

image_pdfimage_print

bitumeursLa gendarmerie des Vosges signale le retour de faux bitumeurs sur le département. Des démarcheurs proposent à des particuliers de bitumer leur allée à un prix alléchant : il s’agit d’une arnaque.

Avec le printemps, ces escroqueries fleurissent à nouveau et aucun recours n’est possible. Un cas ayant déjà été rapporté sur le secteur de Neufchâteau, nous vous invitons à vous montrer vigilants.

Le mode opératoire est généralement celui-ci : un ou plusieurs individus, dont certains pouvant avoir un accent britannique plus ou moins prononcé, se présentent aux domiciles des particuliers ou au siège des entreprises et proposent, pour un prix défiant toute concurrence, de refaire un chemin ou une cour en bitume.

Aucun devis, ni aucune facture n’est établi, et le ton est souvent insistant, voire menaçant.

Ces escrocs expliquent au client potentiel qu’ils peuvent pratiquer un prix peu élevé puisque le goudron utilisé est un surplus de chantier réalisé dans la région. Ils mettent aussi et surtout en avant le fait que les travaux peuvent commencer très rapidement.

Lorsque le chantier est terminé, la victime se rend vite compte que le revêtement est de très mauvaise qualité
Les faux ouvriers peuvent aussi demander une avance de frais pour des travaux qui ne seront jamais réalisés.

La gendarmerie des Vosges tient à vous mettre en garde contre ce genre d’agissements, et vous encourage à suivre ces quelques recommandations :

  • Renseignez-vous sur les sociétés ou personnes qui se présente à vous en vous proposant des prix trop attractifs sur des produits ou des services;
  • Ne vous engagez jamais trop rapidement;
  • Dans un premier temps, ne signez aucun contrat et ne remettez aucune somme d’argent;
  • Prenez le temps de la réflexion. Renseignez-vous auprès de votre entourage ou de votre mairie.
  • Au moindre doute, prévenez rapidement la Gendarmerie, en composant le 17.
  • Dans la mesure du possible, essayez de relever le numéro d’immatriculation du véhicule utilisé par le démarcheur, la description de ce dernier ou tout autre renseignement pouvant être utile.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.