Search
mardi 18 juin 2019
  • :
  • :

« Plastic Attack » : action contre le suremballage des aliments à Saint-Dié-des-Vosges Samedi 1er juin de 9h à 12h

image_pdfimage_print
Suremballage_Alimentaire

(Photographie d’illustration)

Le collectif citoyen « Il est encore temps Saint-Dié » donnera prochainement un écho déodatien au mouvement « Plastic Attack », lancé en Angleterre afin de protester et sensibiliser contre le suremballage des aliments dans les magasins.

Rendez-vous samedi 1er juin, de 9h à 12h du côté de l’hypermarché E. Leclerc. Selon le collectif organisateur, l’objectif de cette action ponctuelle est d’alerter le public sur l’usage des emballages et ses conséquences… tout en proposant des solutions aux problématiques de pollution, et tout en créant du lien à l’échelle locale.

« Cet événement festif consiste à faire ses courses comme d’habitude et à retirer tous les emballages (inutiles) à la sortie du magasin en les laissant dans les caddys placé après les caisses. Les consommateurs pourront alors ranger leurs achats dans leurs propres contenants : sacs à vrac, papier, boite en verre, bocaux et sacs en tissu. A la fin de la fin matinée, nous constaterons l’ampleur des dégâts… C’est un message visuel fort et un appel à la réaction qui découlera,nous l’espérons, à l’action de chacun. Dans un premier temps, le but est d’amener les distributeurs alimentaires à se rendre compte qu’il existe un vrai problème d’emballage et de suremballage. Ensuite, si les consommateurs montrent que leurs besoins ont changés et que ces derniers ne veulent plus acheter les produits qu’ils avaient l’habitude de consommer auparavant à cause d’un emballage excessif, les détaillants n’auront pas d’autre choix que de s’ajuster » explique le collectif « Il est encore temps Saint-Dié », qui organise par ailleurs une quatrième marche déodatienne pour le climat et la biodiversité ce samedi 25 mai (lire notre précédent article).

Pour rappel, il faut 400 ans pour décomposer un emballage plastique à usage unique, sachant que l’on trouve maintenant des microparticules plastiques résultant de cette décomposition dans l’air et dans le corps humain.

J.J.




2 réactions sur “« Plastic Attack » : action contre le suremballage des aliments à Saint-Dié-des-Vosges

  1. houlà.

    Notre ami l’Edouard est quand même un des principaux snipers du monde agricole Français et de la biodiversité.
    Donc toute peine mérite salaire….

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.