Search
vendredi 13 déc 2019
  • :
  • :

Splenda Voce, un vrai régal pour ses auditeurs

image_pdfimage_print
Concert_Splenda_Voce

(Crédit photographique Splenda Voce)

C’est un public de mélomanes avertis qui a accueilli Splenda Voce, chœur départemental de femmes des Vosges, ce dimanche au Temple de Saint-Dié-des-Vosges.

Après une première partie de recueillement terminée par The little Babe de Britten, et l’Impromptu opus 19 de Sibelius, le voyage s’est poursuivi en Europe Centrale avec notamment Ederlezi, chant populaire Rom et Shkoj e vij flutrim, chant populaire albanais, pour se terminer avec des œuvres plus légères teintées d’humour. Un vrai régal pour les nombreux spectateurs qui ont su apprécier cette fraction de seconde où la musique plane avant des applaudissements nourris.

Qu’elle cohésion, quelle énergie…On aurait pu s’attendre à des voix fatiguées après les concerts de vendredi à Vittel et samedi à Thaon les Vosges. Il n’en fut rien, ce fut un chœur soudé, concentré, solidaire autour de leur chef, Stéphanie Egret, professeur de chant choral et chef de chœur au conservatoire de Saint-Brieuc. Par sa présence, sa direction, sa personnalité, elle sait leur insuffler cette fabuleuse énergie qui captive les spectateurs. Rien n’est laissé au hasard, seules des heures de répétition et de travail personnel, mais aussi de complicité et d’amitié sont le fruit d’un tel résultat.

Julie Richard, pianiste accompagnatrice au conservatoire d’Épinal, a su à merveille se fondre dans cette dynamique avec une grande dextérité, elle suit d’ailleurs le groupe depuis ses débuts. Cette fois encore, Arnaud Briantais de la Société Illumen basée au Luxembourg, a ajouté sa touche personnelle en magnifiant l’édifice d’ambiances chaudes ou froides, lumières qui ont su sublimer les voix sans distraire les auditeurs.

Un concert très réussi qui s’est terminé autour du pot de l’amitié où chacun a pu exprimer son ressenti. Monsieur le Pasteur regrette que son Temple ne soit pas aussi beau tous les dimanches lors de ses cultes.

Si vous n’avez pu assister au concert, Splenda Voce se produira avec le même programme au centre culturel Gilbert Zaug de Remiremont à 15 heures le dimanche 26 mai dans le cadre du festival « Piano dans la Ville ». À réserver sur vos agendas.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.