Search
dimanche 25 août 2019
  • :
  • :

Le Centre Hospitalier de Saint-Dié-des-Vosges donnera un écho à la Journée nationale de réflexion sur le don d’organe et la greffe et de reconnaissance aux donneurs Mardi 18 juin le long de la rue publique de l'établissement

image_pdfimage_print

Chaque année, le 22 juin, a lieu la Journée nationale de réflexion sur le don d’organes et la greffe et de reconnaissance aux donneurs. Dans le cadre de cette journée nationale, un stand d’information sera proposé au Centre Hospitalier de Saint-Dié-des-Vosges, mardi 18 juin le long de la rue publique de l’établissement.

Cette journée a été instaurée en 2000 et c’est la loi de bioéthique de 2011 qui a ajouté la notion de « reconnaissance aux donneurs » dans le titre de cette journée, afin de rendre hommage à la généro-sité des donneurs vivants ou décédés, ainsi qu’à leurs proches. Cette journée est organisée par l’Agen-ce de la biomédecine en collaboration avec les associations et les établissements hospitaliers qui réalisent des actions, notamment en région.

EN FRANCE, IL N’EXISTE PAS DE REGISTRE DU OUI

Au nom de la solidarité nationale, c’est le principe du consentement présumé qui a été choisi. La loi indique que nous sommes tous donneurs d’organes et de tissus, sauf si nous avons exprimé de notre vivant notre refus d’être prélevé.

SI VOUS NE SOUHAITEZ PAS DONNER VOS ORGANES ET TISSUS

Le principal moyen pour vous opposer au prélèvement de vos organes et tissus après la mort est de vous inscrire sur le registre national des refus.

Sinon, vous pouvez également faire valoir votre refus par écrit et confier ce document daté et signé à un proche. En cas d’impossibilité d’écrire et de signer vous-même ce document, deux témoins pour-ront attester que le document rédigé par une tierce personne correspond bien à l’expression de votre souhait. Enfin, vous pouvez communiquer oralement votre opposition à vos proches qui devront en attester auprès de l’équipe médicale. Une retranscription écrite mentionnant les circonstances de l’expression de votre refus de votre vivant devra être faite par les proches ou l’équipe médicale. Elle devra être datée et signée par vos proches et par l’équipe médicale et sera conservée dans le dossier médical.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.