Search
mardi 23 juil 2019
  • :
  • :

Le Club Coeur et Santé de Saint-Dié-des-Vosges a fête son 40ème anniversaire dans une ambiance chaleureuse

image_pdfimage_print
salle-efm-img_2142

(Crédits photographiques Club Coeur et Santé de Saint-Dié-des-Vosges)

Les manifestations organisées depuis près d’un an pour la quarantième année du club Cœur et Santé de Saint-Dié (il a été créé en août 1978) se sont achevées ce samedi 15 juin par une journée partagée avec la plupart des autres clubs de l’Association de Cardiologie de Lorraine (ACL) qui regroupe les quatre départements lorrains et la Haute-Marne.

Étaient présents des membres de Chaumont, Épinal, Freyming-Merlebach, Jarny, Langres, Lunéville, Mondelange, Nancy, Plombières, Saint-Avold, Saint-Dizier, Thionville et bien entendu Saint-Dié, soit près de 200 personnes.

Ces dernières étaient accueillies dès 8 h 30 au Musée Pierre Noël pour un petit déjeuner, car pour beaucoup la route avait été déjà été longue (jusqu’à 2 h 30 pour les clubs les plus éloignés).

Après avoir écouté le mot d’accueil du Pr Etienne Aliot, président de l’ACL qui a remercié chacune et chacun pour son engagement au sein de la Fédération Française de Cardiologie, les participants ont ensuite assisté à la conférence « cardio-culturelle » du Professeur Jean-Marie-Gilgenkrantz intitulée « Boris Vian, ses rendez-vous manqués avec la Cardiologie ».

L’artiste avait en effet présenté dans l’enfance un rhumatisme articulaire aigu responsable d’une fuite de la valve aortique ayant entraîné une insuffisance cardiaque, mais malheureusement, à chacun des stade de sa maladie, il a manqué de peu une grande partie des progrès médicaux du 20ème siècle qui auraient pu lui permettre de vivre bien plus longtemps. Il est décédé il y quasiment 70 ans, le 23 juin 1959 à l’âge de 39 ans.

La matinée s’est poursuivie pour la moitié des participants par la visite libre du musée ou celle de l’ensemble cathédral avec des guides de l’Office de Tourisme.

Après ces visites, vers midi, une marche-découverte dans la ville guidée par une douzaine de bénévoles déodatiens a conduit différents groupes jusqu’à l’Espace Mitterrand, où, après le discours d’Anne-Marie-Thirion, la présidente du club déodatien, est venu le temps du repas dans une ambiance très conviviale avec l’Air du temps et le groupe folklorique les Myrtilles.

Les participants ont pu également voir l’exposition de Loïc Trujillo « Femmes de cœur et cœurs de femmes » et celle consacrée aux 40 années du club. Aux côtés du stand de l’office de tourisme, le petit marché artisanal, avec quatre producteurs locaux a connu un franc succès.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.