Search
jeudi 17 oct 2019
  • :
  • :

Conseil Municipal : une séance estivale entre contrat de « Cahors », patrimoine de la Reconstruction et rénovation de l’église Saint-Martin

image_pdfimage_print

CR_CM_28062019 (1)

Les membres du Conseil Municipal de Saint-Dié-des-Vosges se sont réunis ce vendredi soir au Grand Salon de l’Hôtel de Ville, sous la présidence du maire David Valence. Lors de la séance, la quatrième de l’année 2019, les élus déodatiens se sont penchés sur un ordre du jour relativement léger, qui comportait des points relatifs au suivi du contrat dit de « Cahors », de l’adhésion de la Ville à l’association Vosges Architecture Moderne ou du lancement d’une souscription publique pour la seconde tranche des travaux de l’église Saint-Martin.

Suivi annuel du Contrat pluriannuel de maîtrise des finances publiques entre la Ville de Saint-Dié-des-Vosges et l’État

Le 28 juin 2018, la Ville de Saint-Dié-des-Vosges et l’Etat ont signé un contrat d’une durée de 3 ans (lire notre précédent article). Un contrat dit de »Cahors », pour lequel la Collectivité s’engage sur des objectifs chiffrés de maîtrise de la trajectoire de ses finances. Auquel cas, des pénalités sont appliquées par l’Etat. Mais à contrario, si ces objectifs sont respectés voire dépassés, des « bonus » sous forme d’une majoration des taux de subvention peuvent être octroyés.

Le tout en sachant que la Ville de Saint-Dié-des-Vosges n’était pas obligée de signer un contrat de « Cahors », puisque son budget principal ne dépasse pas 60 millions d’euros. A l’échelle du pays, seules 16 collectivités se sont ainsi engagées volontairement dans cette démarche. « La raison pour laquelle nous avons signé ce contrat de manière volontaire, c’est parce que voulions d’une part qu’il y ait une parole officielle, qui approuve la politique de redressement financier que nous menons depuis 2014, d’autre part pour bénéficier d’un bonus. Notre gestion depuis le début du mandat est courageuse, ambitieuse et indiscutable quant à son sérieux et sa rigueur pour retrouver des capacités à investir et se projeter vers l’avenir. Ces efforts devront être poursuivis lors du prochain mandat municipal, quel que soit le maire » a déclaré David Valence ce vendredi soir.

Car c’est ce vendredi soir, soit un an jour pour jour après cette signature, que le premier suivi annuel du contrat de « Cahors » a été présenté par l’adjoint aux Finances Jean-Paul Besombes. De ce bilan, on retiendra que les dépenses de fonctionnement municipales ont diminué de 9,15% entre 2017 et 2018, et ce après déduction des transferts à la Communauté d’Agglomération. Sans ce retraitement, la diminution se porte à 13,6%. « C’est un très bon résultat, nous sommes de très bons élèves » a souligné l’adjoint.

Adhésion de la Ville à l’association Vosges Architecture Moderne – VAM

L’association Vosges Architecture Moderne – VAM – a été créée le 30 novembre 2018, d’après une volonté de plusieurs communes de l’intercommunalité déodatienne de pouvoir se fédérer autour de la thématique du Patrimoine de la Reconstruction présent chez chacune d’elles. Ces communes sont respectivement Saint-Dié-des-Vosges, Saint-Léonard, Saulcy-sur-Meurthe, Gerbépal, Corcieux, Ban-sur-Meurthe-Clefcy et Jeanménil.

Les missions de l’association VAM sont multiples et incluent l’identification ou la reconnaissance du patrimoine bâti permettant de valoriser l’architecture contemporaine vernaculaire, en vue notamment d’initier toute démarche de labellisation; l’organisation d’événements, d’actions de sensibilisation ou d’animations amenant à faire reconnaître la valeur patrimoniale de cette architecture dans les Vosges, et plus largement l’intérêt de la création architecturale en général; l’établissement et le développement des liens de coopération avec toute structure dont les objectifs seraient proches des siens, dans les Vosges ou ailleurs; l’expérimentation sur le thème de l’habitat de la Seconde Reconstruction; la capitalisation et la mutualisation sur le plan opérationnel; le travail avec différents partenaires, tels que CAUE, PNRBV ou SRI…

Ce soir, le Conseil Municipal a voté en faveur de l’adhésion de Saint-Dié-des-Vosges à l’association VAM, l’adjointe à la Culture Claude Kiener étant nommée représentante de la commune au sein du bureau de l’association.

Convention de partenariat avec la Fondation du Patrimoine pour le lancement d’une souscription publique dans le cadre des travaux de rénovation de l’église Saint-Martin

La première tranche des travaux de l’église Saint-Martin sont actuellement en cours. Représentant un investissement à hauteur de 390 000 euros pour la Ville, ces travaux consistent principalement en la réfection de la quasi totalité de la couverture de l’église (lire notre précédent article). Une fois cette première tranche terminée, d’autres restaurations seront à prévoir. Plus précisément les remises en état des roses en vitrail, de 2 cloches dont le bourdon aujourd’hui muet, et de 9 des jeux de l’orgue. Ce qui représente 478 tuyaux.

Afin de mener à bien ces différentes opérations, d’un montant global estimé à 35 097 euros HT, les élus déodatiens ont autorisé ce vendredi le maire David Valence a signer une convention de partenariat avec la Fondation du Patrimoine, en vue du financement de la deuxième tranche des travaux de rénovation de l’église Saint-Martin. Dès que cette convention sera signée, la Fondation du Patrimoine collectera, pour le compte de la Ville, les fonds via sa plateforme en ligne.

L’ordre du jour épuisé et sans qu’aucune question diverse ne soit posée, la réunion s’est conclue sur les coups de 20h15.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.