Search
mercredi 16 oct 2019
  • :
  • :

Maxime Le Forestier, Bénabar, Richard Berry et de nombreuses autres surprises rythmeront la saison culturelle 2019 – 2020 du spectacle vivant déodatien

image_pdfimage_print

Présentation_Saison_Culturelle_2019-2020_SDDV

La prochaine saison culturelle du spectacle vivant déodatien s’est dévoilée ce mardi après-midi. Porté par la Communauté d’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges, ce nouveau cru artistique sera rythmé par plus d’une trentaine de « Nect’Arts vivants » – un jeu de mot pour souligner l’aspect qualitatif de la programmation – d’octobre 2018 à mai 2019.

Parmi ces différentes représentations musicales, théâtrales, humoristiques, de danse ou circassiennes, un certain nombre de temps forts viendront rythmer une saison aux accents des Caraïbes, la région géographique invitée du 30ème Festival International de Géographie. Les 2 principales têtes d’affiches étant cette fois-ci Maxime Le Forestier et Bénabar. Le premier se produira en concert le vendredi 18 octobre prochain, tandis que le second électrisera le public déodatien le 6 mars 2020. Ce même mois de mars, le vendredi 20, Richard Berry interprétera la pièce « Plaidoiries », meilleure pièce de théâtre aux Globes de Cristal 2019. Quelques semaines plus tôt, samedi 25 janvier, Didier Bénureau et Jean-François Balmer présenteront « Le CV de Dieu », un texte de Jean-Louis Fournier d’après son roman du même nom paru en 2008. Ces 4 dates se dérouleront toutes à l’Espace Georges-Sadoul, contrairement au concert de la talentueuse chanteuse américaine Sarah Mc Coy, qui poussera la voix sur le plateau de La Nef jeudi 10 octobre dans le cadre du festival « Nancy Jazz Pulsations ».

En feuilletant les pages de la brochure colorée – et en réalité augmentée – de la saison 2019 – 2020, une brochure réalisée par le service Communication de la Ville, on ne manquera également pas de remarquer l’interprétation du « Le Lac des Cygnes » par la Compagnie Chorégraphique François Mauduit; le spectacle « Ensemble ou rien » de Waly Dia, la pièce de théâtre « La Machine de Turing » de Benoît Solès, avec lui même et Amaury de Crayencour; « Fragments Sauvages » avec les images de Vincent Munier, le piano, la voix et la composition de Rougge, accompagné par l’Orchestre d’Harmonie de Saint-Dié-des-Vosges; la troisième édition du festival d’orchestres « Orchestival », les 3, 4 et 5 avril; ou encore les 7 compagnies en résidence… « C’est une saison très solaire qui est présentée aujourd’hui » a résumé Laëtitia Demenge, directrice du Spectacle Vivant de l’intercommunalité, lors du dévoilement des grandes lignes d’une saison qui s’annonce prometteuse. Quant à son budget, il s’élève à hauteur de 380 000 euros avec des aides de la DRAC, du Département des Vosges et de la Région Grand Est.

A noter enfin que la billetterie pour les différents rendez-vous proposés sera ouverte à partir de mardi 11 juin pour les abonnés, puis à compter du mardi 18 juin pour les non abonnés. En attendant, l’intégralité du programme est à retrouver sur le site Internet de la Communauté d’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges.

J.J.




Une réaction sur “Maxime Le Forestier, Bénabar, Richard Berry et de nombreuses autres surprises rythmeront la saison culturelle 2019 – 2020 du spectacle vivant déodatien

  1. Jean-Luc MARTIN

    Bonjour, j’ai vu qu’en Février 2020 vous faites venir Ray Wilson et son orchestre pour 1 concert… Je suis Troyen, Aubois et je souhaite venir assister à ce concert avec mon amie et mon p’tit fils de 9 ans Fan de Ray Wilson…
    Comment reserver ces 3 places et 1 hôtel/pension pour ce week-end…
    Merci pour votre réponse..
    Salutations et Remerciements
    Jean-Luc MARTIN

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.