Search
mercredi 24 juil 2019
  • :
  • :

La sous-préfète de Saint-Dié-des-Vosges Sylvie Siffermann rend visite à l’ADALI

image_pdfimage_print
Visite_SP_ADALI (3)

La sous-préfète de l’arrondissement de Saint-Dié-des-Vosges Sylvie Siffermann (à droite) a été accueillie ce mardi matin par la directrice de l’ADALI Laure Schweitzer (à gauche).

L’Association d’Accompagnement vers l’Insertion – ADALI – est une structure d’Insertion par l’Activité Economique – IAE – qui s’inscrit dans le cadre de l’Economie Sociale et Solidaire – ESS. L’association déodatienne a donc pour mission première d’accueillir des personnes ayant des difficultés particulières pour accéder à l’emploi, que ce soit pour des raisons de problèmes familiaux, de santé, d’addiction ou judiciaires.

Généralement âgés entre 26 et 45 ans, les personnes accueillies par l’ADALI sont accompagnées pour une durée de 2 ans maximum, à raison de contrats de 4 mois renouvelables, après avoir été orientées par les partenaires de l’association comme Pôle Emploi ou la Mission Locale. L’objectif final étant, via le travail et un suivi régulier, de les amener vers l’emploi ou vers une formation qualifiante. Actuellement, 30% de l’effectif sortant accède à l’une de ces 2 finalités.

Payées au SMIC horaire sur une base de 26 heures de travail hebdomadaire, ces personnes réalisent notamment l’entretien d’espaces verts, dont ceux des écoles de la ville, mais aussi des travaux de rénovation de logements comme des chantiers de peinture, le nettoyage de cages d’escaliers d’immeubles ou encore le montage de chapiteau et autres chalets en bois, lors du Festival International de Géographie et le marché de Noël déodatien. Le tout encadré par Alexandre Grandidier et Frédéric Fausse, 2 des 3 salariés permanents de l’ADALI avec la directrice Laure Schweitzer.

Ce mardi en milieu de matinée, cette dernière a accueilli la sous-préfète de l’arrondissement de Saint-Dié-des-Vosges Sylvie Siffermann, afin de lui présenter l’association ainsi que ses locaux, situés à l’Espace Gérard-Philipe du quartier Kellermann et au sein de la Maison de la Solidarité Robert-Bernard de la rue d’Amérique. Une visite matinale menée en présence de différents partenaires de l’ADALI, qui fut l’occasion de préciser qu’outre les particuliers et entreprises, l’association est engagée sur 3 marchés publics. Respectivement avec la Ville de Saint-Dié-des-Vosges, le bailleur social Vosgelis et la Commune de Senones.

Et comme l’a souligné Jacqueline Fresse, l’une des bénévoles actives de l’association, pour répondre à la demande actuelle et ainsi développer davantage son activité, l’ADALI aurait besoin de plus de salariés. Ce qui passe par une augmentation des crédits alloués de la part de l’Etat, sachant que l’ESS ne représente que 8,8% des salariés dans le bassin déodatien… contre une moyenne régionale de 11,4%.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.