Search
vendredi 20 sept 2019
  • :
  • :

Saint-Dié-des-Vosges a accueilli le départ de la 6ème « Psycyclette »

image_pdfimage_print
Psycyclette (4)

(Crédit photographique Gilou)

Pour la 6ème année consécutive, du 12 au 19 juin l’UNAFAM – Union Nationale de Familles et Amis de Personnes Malades et/ou handicapées psychiques – organise la « Psycyclette ».

« Psycyclette », c’est une randonnée cyclotouriste à travers la France qui rassemble des personnes touchées par des troubles psychiques, des personnels soignants, des bénévoles de l’UNAFAM, de la Fédération Française de Cyclotourisme et d’associations locales. L’idée derrière cette initiative étant de pédaler pour changer le regard du grand public sur les maladies psychiques, de faire évoluer la perception vis à vis de ces maladies, de les faire accepter comme des maladies « comme les autres »…. en somme, de briser les tabous vis à vis des maladies psychiques, et ce via une manifestation à la fois sportive et festive.

Ce qui a été rappelé ce mardi soir par Francine Legros, vice-présidente de l’UNAFAM 88, et Michel Lacan, initiateur de la « Psycyclette », lors d’une présentation de cette 6ème édition qui s’est déroulée dans les locaux du relais Cap France de Saint-Dié-des-Vosges. A leurs côtés se trouvaient des représentants des partenaires locaux de la manifestation, respectivement l’antenne déodatienne du Club Coeur et Santé et le Centre Hospitalier Ravenel.

Car c’est précisément de La Bolle que les 46 « psycyclistes », dont environ 40% de personnes actuellement en soins psychiques, ont pris le départ ce mercredi sur les coups de 8h en direction de Belfort, première des 7 étapes jalonnant les 929 kilomètres du parcours du volet 2019 de la « Psycyclette ». Un parcours qui prenait pour la première fois le départ de Saint-Dié-des-Vosges, après une arrivée en terres déodatiennes l’an passé. Et pour motiver les courageux cyclotouristes à se lancer dans ce long périple, une quinzaine de membres du Club Coeur et Santé les ont escorté jusque sur les hauteurs de Ban-sur-Meurthe-Clefcy ce matin.

Une fois arrivés à la cité du Lion, ces cyclotouristes, parmi lesquels se trouvent des patients et soignants du Centre d’Activité Thérapeutique à Temps Partiel – CATTP – de Saint-Dié-des-Vosges, rejoindront Besançon… puis Beaune, Mâcon, Vienne, Valence, Avignon et enfin Montpellier. Et à chacune de leur escales, ils iront à la rencontre de la population locale afin d’échanger et de sensibiliser aux maladies psychiques.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.