Search
dimanche 8 déc 2019
  • :
  • :

Le cyclisme féminin se laisse pousser des ailes

image_pdfimage_print

Donnons_des_Elles_au_Vélo (15)

« Donnons des Elles au vélo J-1 » est un projet sportif qui existe depuis 5 ans. Son but ? Promouvoir, mettre un coup de projecteur sur le cyclisme féminin en marge du Tour de France.

Car selon Aline Clément, l’une des 13 participantes cette année, « les femmes méritent elles aussi d’avoir leur Grande Boucle. C’est pour faire passer ce message qu’est né ce projet. On souhaite qu’à moyen voire court terme, il y ait un Tour de France féminin ». Concrètement, les femmes cyclistes amateurs prenant part à « Donnons des Elles au vélo J-1 » effectuent sur leurs montures à 2 roues exactement le même parcours que les cyclistes professionnels alignés sur le Tour de France, mais la veille. Soit à J-1. Le tout en sachant qu’il n’est pas ici question de compétition, mais de sensibilisation. Les allures sont donc plus « tranquilles », d’autant plus que les routes ne sont pas fermées à la circulation, et il n’y pas de maillot jaune, vert ou à pois rouges.

Cette année, ces femmes cyclistes pédaleront ainsi sur une distance de 3460 kilomètres, répartie en 21 étapes. Ce mardi en début de matinée, c’est donc de Saint-Dié-des-Vosges, plus précisément de la place Jules-Ferry, qu’elles ont pris le départ en direction de Colmar, où a lieu l’arrivée de la cinquième étape de la Grande Boucle. Accompagnées d’environ 200 cyclistes amateurs lors des premiers kilomètres de leur étape vosgienne et alsacienne, elles ont été accueillies sur place par l’adjoint aux Sports Nicolas Blosse, la directrice du service des Sports de la Ville Karine Sernaglia et la sous-préfète de l’arrondissement de Saint-Dié-des-Vosges Sylvie Siffermann. Cette dernière étant par ailleurs largement engagée en faveur de l’égalité entre femmes et hommes.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.