Search
lundi 26 août 2019
  • :
  • :

Le guide de l’écocitoyen déodatien vient de paraître

image_pdfimage_print
Guide_Ecocitoyen_SDDV (1)

Le guide de l’écocitoyen déodatien a été présenté ce samedi en fin de matinée du côté du récemment inauguré Jardin des Elues de la Libération.

En 2016, la Municipalité avait lancé l’Année Verte, avec comme prolongation le programme Territoire Durable 2017 – 2020. Dans le cadre de ce programme, différentes actions et démarche en faveur de la biodiversité et le développement durable sont menées par la Ville de Saint-Dié-des-Vosges.

On soulignera par exemple les réalisations récentes des Jardins Camille-Sée et des Elues de la Libération, respectivement situés à Kellermann et à l’Orme; l’extension du réseau de chaleur; le protection et la valorisation du vieux tilleul multi-centenaire de la cathédrale; l’emploi de véhicules électriques dits « propres »; l’obtention du label « Commune Nature » – avec actuellement 3 « libellules », soit le maximum – du label Village Fleuri – avec 3 fleurs – ou du label APIcité; le futur aménagement d’une maison de la biodiversité déodatienne… et l’édition d’un guide de l’écocitoyen, qui a été présenté ce samedi en fin de matinée par le maire David Valence.

A ses côtés se trouvaient le conseiller municipal Marc Frison-Roche – anciennement adjoint délégué au Développement durable – et des représentants des partenaires réguliers de la Ville en matière de biodiversité et de développement durable, qui ont contribué à la réalisation de ce petit guide d’une vingtaine de page : le Club Vosgien, les associations ETC… Terra et J’adopte une ruche à Saint-Dié-des-Vosges, les Amis de la Nature, les Croqueurs de Pommes et la maison de quartier de Marzelay.

A travers différentes rubriques (« Nature en ville »; « Biodiversité »; « Mobilité »; « Santé et Environnement »; « Solidarité »; « Maîtrise des énergies »; « Ville récompensée »), ce guide de l’écocitoyen déodatien revient notamment sur la place de la nature en ville, sur les bons gestes à adopter pour éviter de gaspiller et faire des économies d’énergie, sur les comportements responsables à adopter au quotidien, sur comment « mieux » consommer, ainsi que sur les actions municipales s’inscrivant dans la démarche impulsée avec l’Année Verte.

« Ce guide est une façon de mettre en lumière les actions passées, mais aussi de sensibiliser les citoyens pour que chacun puisse réfléchir à ce qu’il peut faire en matière de biodiversité. Car chacun a son rôle à jouer sur cette question » a affirmé David Valence ce matin, tout en précisant que le guide a été imprimé à un peu de plus 11 000 exemplaires, qu’il représente un coût de 1800 euros pour la Ville, et qu’il sera distribué à partir de lundi et durant toute la semaine prochaine dans les boîtes aux lettres des Déodatiennes et Déodatiens.

J.J.




Une réaction sur “Le guide de l’écocitoyen déodatien vient de paraître

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.