Search
vendredi 22 nov 2019
  • :
  • :

Le salon animalier de la seconde chance de Saint-Dié-des-Vosges est prochainement de retour Samedi 24 et dimanche 25 août à l'Espace François-Mitterrand

image_pdfimage_print

Affiche_Salon_Animalier_Seconde_Chance

Après 2 premières éditions couronnées de succès, le salon animalier de la seconde chance de Saint-Dié-des-Vosges fera prochainement sa 3ème édition. Plus précisément les samedi 24 et dimanche 25 août prochains, toujours au sein de l’Espace François-Mitterrand et toujours organisé en partenariat avec la Ville. Mais cette fois-ci, c’est l’association « Au nom des animaux », présidée par Dominique Franiatte, qui est à l’initiative de ce volet 2019.

De 9h à 19h samedi et de 10h à 19h dimanche, ce salon gratuit – dons au bon vouloir des visiteurs – et ouvert à tous – chiens y compris – rassemblera une trentaine d’exposants du bien-être et de la protection animale, associations comme professionnels. Ostéopathe pour chiens, phytothérapeute, ferme pédagogique – sans animaux – L214 Ethique&Animaux, Dogue Allemand Notre, Mil’Chats’Lor, Chat’Bandon, Inima, Protection et Action pour les Chiens en détresse… le tout sans oublier le présence sur le salon du parrain de l’association Jean-Luc Simon, alias « Johnny Autoportrait », de l’atelier Willy, qui viendra peindre des toiles à l’effigie d’animaux, et de Jean-Luc Daub, défenseur de la cause animale depuis 1993, conférencier, auteur du livre « Ces bêtes qu’on abat » et créateur du refuge « La ferme d’Henni le cochon ».

Outre ces différents exposants, les visiteurs pourront également assister à 4 conférences (programme à retrouver ci-dessous), participer à la tombola permettant remporter de nombreux lots dont un week-end pour 2 personnes sur les Hauts vosgiens, se restaurer avec les 3 food-trucks garés devant l’espace polyvalent déodatien – dont 2 seront végans – se désaltérer à la buvette et partager un repas à l’espace restauration prévu à cet effet.

De plus, un jury de 5 personnes attribuera un trophée à l’association la plus communicative du salon. Un trophée qui sera remis en jeu l’année suivante. « Tout au long du week-end, nous organiserons une grosse collecte de croquettes, qui seront ensuite réparties équitablement entre toutes les associations présentes » précise Dominique Franiatte, qui pourra compter sur une équipe d’une vingtaine de bénévoles les 24 et 25 août prochains.

Née le 29 janvier 2019 et forte d’une cinquantaine d’adhérents à l’heure, l’association « Au nom des animaux » a déjà sauvé 11 chiens, 4 chats, 2 lapins et a réalisé 2 interventions pour des équidés. Pour suivre son actualité, prendre contact ou adhérer, rendez-vous sur sa page Facebook.

Programme des conférences du 3ème salon animalier de la seconde chance, qui sera inauguré samedi matin à 9h :

  • Conférence sur les salons du chiot, par Fanny Lamarque de l’association PAC. Samedi à 14h30 et dimanche à 11h.
  • Conférence « La relation homme/chien, une histoire pas si simple », par Jenny de chez « Os’Mose ». Dimanche à 15h30.
  • Conférence sur la phytothérapie, par René Pierre Thibault. Samedi à 17h.

J.J.




2 réactions sur “Le salon animalier de la seconde chance de Saint-Dié-des-Vosges est prochainement de retour

  1. Michael

    L’intention est plus que louable mais à côté de ça, la ville laisse s’installer le cirque Zavatta avec des animaux en cage… ?? ce qu’on appelle le « en même temps » ??

    répondre
    1. vt

      Sans autorisation de la ville pour s’installer sur le territoire public, le cirque Zavatta a déplié son chapiteau de façon illicite sur un terrain privé…. Les services de la ville lui ont mené la vie dure durant leur séjour. Pas de campagne d’affichage sur le domaine public, procès verbaux, mobilisation manifestée le samedi par une association de PA locale etc. Néanmoins les circassiens ont squatté de force… un autre cirque est programmé pour aout. Celui-ci a reçu l’aval de la ville pour s’installer à condition qu’il pas d’animaux. Le cirque s’y est engagé… mais nous pensons que c’est du vent car toute leur programmation repose sur l’exploitation d’animaux …

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.