Search
lundi 26 août 2019
  • :
  • :

Ban-de-Laveline – La SPA Déodatienne a découvert une « maison de l’horreur » Une cagnotte leetchi a été ouverte pour soigner les 12 chiens sauvés par l'association de protection animale

image_pdfimage_print
SPA_Déodatienne_Maison_Horreur

(Crédit photographique SPA Déodatienne)

Samedi dernier, les sapeurs-pompiers sont intervenus à Ban-de-Laveline pour porter secours à un octogénaire. En arrivant sur les lieux, ils découvrent 12 chiens se trouvant dans un état catastrophique… Ces derniers sont désormais pris en charge par la SPA Déodatienne, avant de passer le relais à la Fondation 30 Millions d’Amis.

« Ce sont les malheureux compagnons d’infortune de ceux déjà saisis en septembre dernier, pris en charge depuis par notre association, et qui n’avaient eux pas pu être emmenés. Ces pauvres chiens sont très peureux car ils ont été battus. Ils sont semi sauvages et ont très peur de l’être humain. Ils sont très maigres pour ne pas dire squelettiques… Ils étaient affamés quand nous sommes arrivés, puisqu’ils n’avaient l’équivalent que d’une petite casserole pour 13 chiens par jour. Ce qui correspond à environ 7 croquettes par chien. Le tout en sachant qu’ils ne sont ni stérilisés ni castrés. Ils se reproduisaient donc entre eux. L’endroit où ils vivent sont pleins d’excréments et de poubelles éventrées » déplore Catherine Toussaint, trésorière de la SPA Déodatienne, qui a découvert sur place avec les autres bénévoles de l’association ce qu’elle qualifie de « maison de l’horreur ».

« C’est une décharge tout simplement. Les chiots étaient régulièrement tués par le propriétaire, soit noyés dans le bassin, soit tapés contre le bassin. Quand la SPA Déodatienne est arrivée, il y avait un cadavre de chien en décomposition, et des chiots dans le congélateur. Les rescapés mangent et boivent à présent à volonté. Mais ils ont tous, entre autre, la gale et doivent être traités par des  pommades, des pipettes pour les déparasiter, tout ceci très difficilement car ils sont terrorisés. Une fois qu’ils auront repris un peu confiance, il s’agira de les soigner avec des traitements plus lourds une fois qu’ils auront un peu repris confiance. »

Une cagnotte Leetchi à été créée par la SPA Déodatienne afin de couvrir les dépenses nécessaires aux soins des 12 chiens : https://www.leetchi.com/c/aidez-nous-a-sauver-les-12-chiens-rescapes-de-ban-de-laveline

J.J.




11 réactions sur “Ban-de-Laveline – La SPA Déodatienne a découvert une « maison de l’horreur »

  1. HESSE Michèle

    Il y a tout de même quelque chose qui m’interpelle dans ce que je viens de lire, comment se fait-il qu’il n’y ai pas eut plus de surveillance concernant ce propriétaire, qui a déjà fait l’objet d’un retrait d’animaux pris en charge par cette association et apparemment ne pouvant pas prendre tous les chiens, ils en auraient laissé mais tout ceci c’est passé en SEPTEMBRE, nous sommes au mois d’Août, ils ont laissé écoulé 11 mois avant de revenir prendre en charge ceux qu’ils ont laissé heureusement que ce pourri à eut besoin des pompiers sinon ces pauvres bêtes seraient encore dans leur mouroir. Je voudrais bien qu’on m’explique ??????????????????

    répondre
  2. Lola

    Je suis d’accord avec Michèle. pourquoi la SPA n’a pas agit avant, pourquoi aussi le Maire qui doit être informé de ce qui se passe sur sa commune n’a t-il rien fait, et n’y avait-il pas de voisins ?
    Quant à la justice elle se doit d’être exemplaire on paye ses agents pour ça. L’âge ne doit pas constituer une circonstance atténuante mais une circonstance aggravante !

    répondre
  3. Citoyen actif

    Cette affaire est pire encore que celle du petit chiot ayant suscité tant de commentaires. je m’étonne que ce sujet n’ai aucun commentaires.
    Les vacances calmeraient-elles la fibre rebelle de certains ?
    J’espère que cet homme croupira en prison et sera sévèrement condamné.
    D’autre part quelle est cette voisine qui prend sa défense sur Facebook ?
    Pourquoi les voisins n’ont pas dénoncé cet homme ?
    Pourquoi le maire n’a rien fait ?
    Les gendarmes ne savaient-ils pas ?
    Et la SPA, pourquoi avoir agit si tardivement ?
    Autant de question que l’on se pose et auxquelles on aimerait avoir des réponses.

    répondre
    1. HESSE Michèle

      Bonsoir à vous
      Je suis tout à fais d’accord avec vous, beaucoup de questions mais aucune réponse, que ce soit, le Maire, les gendarmes, comme la SPA, qu’ont-ils fait. C’est fou cette histoire. Je vous souhaite une bonne soirée.

      répondre
  4. Nini

    Les pompiers auraient dû venir que pour sauver les animaux
    Il faut être qu un monstre pour faire des choses pareils
    Pas de pitié ni d excuses pour les gens qui maltraitent et tuent les animaux
    Que de la taule pour les assassins comme ça

    répondre
  5. Baptiste

    Le maire a parlé dans vosges matin et se lamentablement s’explique. Pas convaincant surtout lorsqu’il dit qu’il faut tourner la page. as trop vite quand m^me on attend un jugement exemplaire et des explications plus solides.

    répondre
  6. Nini

    Le maire de cette commune dit de tourner la page
    QUELLE BLAGUE !
    MONSIEUR À PEUT ÊTRE PEUR DE LA MAUVAISE PUBLICITÉ POUR SA COMMUNE
    La souffrance, la maltraitence et la mort de ces pauvres chiens de doivent pas rester dans le silence
    Le bourreau de ces pauvres bêtes sera bientôt une victime à entendre la déclaration de ce maire
    PEINE EXEMPLAIRE POUR UN BOURREAU D ANIMAUX
    MERCI À TOUT CEUX QUI ONT PARTICIPÉ À LEUR SAUVETAGE DU FOND DU CŒUR

    répondre
    1. milady

      Trop tard pour lui sa commune est entachée et lui n’est vraiment pas sûr d’être réélu.
      Dans une si petite commune tout se sait et le maire est censé savoir si certains habitants se font remarquer de cette façon.
      Ce cas devrait servir de leçon à tous les maires qui devraient visiter un peu plus les quartiers de leurs communes. Surtout pour les villages.

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.