Search
mercredi 18 sept 2019
  • :
  • :

Cercle de Silence à Saint-Dié Communiqué

image_pdfimage_print

cerclesilence

Il y a 12 ans, la construction d’un centre de rétention en bout de piste de l’aéroport de Blagnac a conduit les franciscains de Toulouse à initier le premier cercle de silence de France. Une initiative relayée aujourd’hui dans plus de 200 villes de France.
Notre but :
faire connaître et dénoncer le traitement inhumain et dégradant réservé aux demandeurs d’asile maintenus en situation irrégulière en vertu d’un acharnement administratif de plus en plus implacable.
IL S’AGIT
de porter l’attention sur les personnes étrangères et sans papiers venues en France pour quitter des situations de grande détresse ou pour sauver leur vie.
IL S’AGIT
de rappeler que chacune a droit au respect et que les atteintes à la dignité de quelques-unes blessent tous les hommes dans leur humanité.
IL S’AGIT
de manifester une inquiétude face aux conditions de détention auxquelles sont soumises ces personnes dans les centres de rétention administrative et de contribuer au travail mené par diverses associations qui sont au contact de ceux qui subissent la loi, qui la font ou la font appliquer.
Il S’AGIT
de refuser que des hommes, des femmes, des enfants endurent des traitements dégradants du seul fait qu’ils n’ont pas de papiers en règle.
IL S’AGIT
d’affirmer qu’on ne peut approuver des dispositions (lois, décrets, circulaires, directives …) qui brisent des vies humaines, détruisent des couples et des familles.
IL S’AGIT
d’exprimer une espérance fondamentale en notre capacité à faire vivre des valeurs universelles.
Nous invitons toutes les personnes de bonne volonté à nous rejoindre,le 3è vendredi de chaque mois à 18h, parvis de la gare d’Épinal et mairie de Saint-Dié




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.