Search
mercredi 18 sept 2019
  • :
  • :

Tout le monde à la droit à une 2ème chance Y compris nos amis les animaux

image_pdfimage_print

Ce week-end se tenait la troisième édition du salon de la seconde chance à l’Espace François Miterrand. Organisé cette année par l’association « AU NOM DES ANIMAUX » toujours en partenariat avec la Ville, dont le président est Dominique Franiatte, très actif dans la défense des animaux maltraités.

Une trentaine d’exposants étaient présent dont :  bien-être et de la protection animale, Ostéopathe pour chiens, phytothérapeute, ferme pédagogique – sans animaux – L214 Ethique&Animaux, Dogue Allemand Notre, Mil’Chats’Lor, Chat’Bandon, Inima, Protection et Action pour les Chiens en détresse…La présence sur le salon du parrain de l’association Jean-Luc Simon, alias « Johnny Autoportrait », de l’atelier Willy, qui peignait des toiles à l’effigie d’animaux, et de Jean-Luc Daub, défenseur de la cause animale depuis 1993, conférencier, auteur du livre « Ces bêtes qu’on abat » et créateur du refuge « La ferme d’Henni le cochon ». Diverses conférences étaient également organisées ce samedi sur des thèmes divers et variés : les dérives des salon du chiot avec Fanny Lamarque de l’association PAC ; la phytothérapie avec René Pierre Thibault ; ou encorea relation avec votre animal par Jenny de OS’MOSE EDUCATION.

« Ce  salon vous permet de vous informer sur la cause animale, sur les combats que nous menons mais également de partager un agréable moment avec des passionnés de tous horizons, qui mettent le bien-être animal au cœur de leurs préoccupations » expliquent les organisateurs. Les professionnels du bien-être animal : ont pu partager vos expériences, sensibiliser le public mais aussi rencontrer d’autres associations. L’idée et que l’entraide et le partage permettent par la suite de faire avancer la cause à plus grande échelle encore.

« Dans un monde actuellement en plein boom écologique et sociologique, nous vous invitons à repenser nos relations avec les animaux, pour leur octroyer la place qui leur est due. » précisait ainsi Dominique Franiatte, président de l’association « Aux noms des animaux ». A bon entendeur…




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.