Search
jeudi 24 oct 2019
  • :
  • :

Les migrations au coeur des débats du 30ème Festival International de Géographie

image_pdfimage_print

Conférence_CNL_30ème_FIG (1)

Le 30ème Festival International de Géographie de Saint-Dié-des-Vosges se déroulera les vendredi 4, samedi 5 et dimanche 6 octobre prochains (lire notre précédent article). Une édition 2019 qui portera sur le thème des migrations, qui mettra à l’honneur les Caraïbes – la région invitée cette année – et qui apportera son lot de nouveautés, tout en conservant une formule qui fait le succès du festival depuis sa création en 1990.

Le FIG, ou une fête populaire de la Géographie

Cette formule éprouvée, c’est mêler un haut niveau scientifique avec un volet plus populaire. « Du plus cultivé au plus curieux, chacun pourra y venir trouver son miel » insiste le président-fondateur Christian Pierret ce jeudi au Centre National du Livre de Paris, qui accueillait cette année encore la conférence nationale du festival. Le FIG, ou « une fête populaire de 7 à 77 ans » selon sa directrice Victoria Kapps. A maintenant 3 semaines de l’ouverture de cette 30ème édition, l’heure était ce matin à la présentation des grandes lignes et des enjeux du festival.

La question des migrations au coeur des débats

Articulé autour de 6 parcours (« Routes de la migration d’hier et d’aujourd’hui »; « Expériences et lieux de la migration »; « Migrations et mobilisations »; « Arts en migrations et sur les migrations »; « Enseigner les migrations internationales »; « Les Caraïbes, la région invitée »), le 30ème FIG soulèvera des pistes de réflexions, à travers de nombreuses conférences et autres tables-rondes, sur un thème des plus actuels : celui des migrations.

« Des murs s’élèvent actuellement contre les migrations, comme c’est par exemple le cas avec l’administration Trump ou dans la Méditerranée. Dans un contexte de montée d’une certaine xénophobie, le FIG n’a pas pour vocation de prendre position mais d’amener des réflexions scientifiques, et ce avec une volonté résolument humaniste » estime Christian Pierret.

Pour le maire déodatien David Valence, « la question des migrations est une question délicate, dont l’enjeu est à la fois international, national et local. Des plus de 200 événements programmés lors du 30ème FIG, j’en attends qu’on sorte de l’européocentriste. J’attends également que ces 3 journées nous éclairent sur les migrations climatiques, qui amènent ou amèneront à des déplacements massifs de populations. Je pense notamment au Bangladesh. Notre rôle est de redonner la complexité du monde aux citoyens assistant au FIG, qui peut avoir comme baseline « Le monde s’invente chez nous ». »

Qualifiant le festival de « laboratoire », le président de l’ADFIG Gilles Fumey a pour sa part insisté sur « la chance extraordinaire que le laboratoire de recherches du CNRS « Migraterre », dirigé par Olivier Clochard, ait travaillé sur cette questions des migrations depuis de nombreuses années. Ce qui nous a permis de proposer un programme fort. » Ce matin, Gilles Fumey a également insisté sur le bon accueil réservé par Saint-Dié-des-Vosges à la communauté de géographes présents lors du festival. « Nous apprécions beaucoup de venir en Déodatie, dans une ville qui se retrouve chaque année autour de notre discipline. »

Des nouveautés cette année

Ce 30ème épisode sera marqué par un certain nombre de nouveautés. La principale étant la mutation du salon de la géomatique en espace Géo-numérique. Désormais installé au sein de l’Espace François-Mitterrand, ce salon se voudra plus tourné vers le grand – et le jeune – public, avec par exemple une exposition interactive en survolant Strasbourg en 3D, des visites immersives par drones, des démonstrations d’applications innovantes, ou la construction de la ville de demain sur le jeu-vidéo « Minecraft ».

De fait, l’espace dédié à la gastronomie, fort apprécié des festivaliers, se déplacera pour aller s’installer sur la place du Marché. Hormis ce « déménagement », les gourmands retrouveront à nouveau des produits locaux ainsi que des mets aux saveurs des Caraïbes… sans bien entendu oublier les démonstrations culinaires, qui rythmeront la place de la Gastronomie tout au long du festival.

Toujours au titre des nouveautés, un chapiteau festif fera son apparition sur la place Jules-Ferry, en face de l’Hôtel de Ville, où des musiciens feront danser le public vendredi et samedi soirs… sans oublier le petit train qui, au départ de cette même place Jules-Ferry, offrira un tour d’horizon du centre-ville aux festivaliers.

Et dans la continuité des dernières éditions, le salon du livre sera abrité sous un grand chapiteau au parc Jean-Mansuy, tout comme le FIG Junior. « Durant 3 jours, la plus grande librairie de Géographie en France sera à Saint-Dié-des-Vosges. Cette année, parmi les 45 rencontres littéraires programmées, 2 d’entre elles me tiennent tout particulièrement à coeur. Il s’agit de « L’exil et la littérature » d’une part, de la rencontre avec Patrick Chamoiseau d’autre part » a déclaré lors de sa prise de parole le président du salon du livre Olivier Huguenot, tout en ajoutant que les cafés polars seront encore de la partie cette année.

Les personnalités du 30ème FIG

la chef d’entreprise Mercedes Erra, présidente du FIG 2019; la journaliste Raphaëlle Bacqué, grand témoin; le géographe Olivier Clochard, directeur scientifique; l’auteur et lauréat du prix Goncourt 1992 Patrick Chamoiseau, président du salon du livre; le géographe politique John Agnew, prix Vautrin-Lud 2019; l’ancien footballeur champion du monde Lilian Thuram; l’écrivain spinalien Nicolas Mathieu, lauréat du Goncourt 2018; le scientifique, médecin généticien et essayiste Axel Kahn; l’écrivain Aurélien Bellaner; le maître de conférences à Sciences-Po Paris Frédéric Encel; le journaliste et écrivain Eric Fottorino, anciennement président du salon du livre; l’homme politique, chercheur, écrivain et diplomate Azouz Begag… sont les personnalités qui participeront au 30ème Festival de Géographie de Saint-Dié-des-Vosges. En attendant le premier week-end d’octobre, rendez-vous sur www.fig.saint-die-des-vosges.fr

J.J.

Affiche_30ème_FIG




Une réaction sur “Les migrations au coeur des débats du 30ème Festival International de Géographie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.