Search
mercredi 23 sept 2020
  • :
  • :

Une randonnée urbaine en vélo avec le Club Coeur et Santé et l’Engrenage

image_pdfimage_print
randonnee-urbaine-en-velo-lengrenage-depart-img_4864

(Crédits photographiques Club Coeur et Santé)

Pour sa deuxième édition, la randonnée urbaine en vélo a réuni une vingtaine de cyclistes dans les rues de la ville. Comme l’an dernier elle était organisée par le Club Cœur et Santé en partenariat avec l’association L’Engrenage dans le cadre de la semaine du Cœur, dont elle constituait le troisième temps fort après la Marche du Cœur du dimanche 22 et la conférence sur l’infarctus du mardi 24.

Répartis en petits groupes, ils ont effectué un circuit ayant comme fil conducteur les 1350 ans la ville de Saint-Dié avec une distance de 10 km (« finalement 10 km, ce n’est pas long ! » comme le disait une participante à l’arrivée). Ouverte à tous, elle ne présentait pas de réelle difficulté puisque la seule vraie « côte » était constituée par la montée du pont de Foucharupt. Avant le départ, Jean-Louis Bourdon a présenté le circuit, ses points d’intérêts historique mais aussi les carrefours nécessitant une vigilance accrue. Jean-Pierre Mathieu, président de l’Engrenage, a rappelé les règles de sécurité de la circulation en vélo.

Le départ a été donné peut avant 14 heures en présence d’ Annie Thirion, la présidente du club Cœur et Santé. Les randonneurs se sont rendus en premier lieu vers la Vanne de Pierre, en passant par la place du point du Jour et le lycée Jules Ferry. Puis ils se sont dirigés vers le quartier de Foucharupt avec une étape « incontournable » à la chapelle Saint-Déodat. Cette dernière a en effet été bâtie à l’endroit où fondateur de la ville avait édifié son oratoire en 669. Les cyclistes sont ensuite passés près de l’hôpital de Foucharupt avant de regagner le centre ville en passant par la place Jules Ferry, le plus célèbre des Déodatiens, puis devant l’ensemble cathédral et l’usine Le Corbusier.

Le parcours s’est terminé 8 rue des frères Simon dans le local de L’Engrenage, où était organisé le pot de l’amitié. Les participants ont pu à cette occasion échanger sur leur pratique de la bicyclette et aussi découvrir l’atelier d’auto-réparation de vélos de l’association dont le président a invité les personnes à participer à l’enquête de Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUB). Celle-ci a récemment lancé son Baromètre des villes cyclables 2019, auquel les cyclistes comme les non-cyclistes peuvent répondre. C’est l’occasion pour ces derniers de dire pourquoi ils ne font pas de vélo en ville. Pour accéder à l’enquête : http://barometre.parlons-velo.fr

Pour en savoir plus sur l’Engrenage : https://lengrenage.fr/




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.