Search
mardi 12 nov 2019
  • :
  • :

La 102ème bourse aux vêtements déodatienne s’est ouverte à l’Espace François-Mitterrand

image_pdfimage_print

Ouverture_Bourse_Vêtements_Automne (3)

La bourse aux vêtements de l’Association Familiale de Saint-Dié-des-Vosges est une véritable institution, puisque la 102ème édition de ce rendez-vous biannuel s’est ouverte ce mercredi matin à l’Espace François-Mitterrand.

Sur place, ce sont toujours des milliers d’articles – 9000 environ au moment de l’ouverture – qui sont à retrouver jusqu’à 19h ce soir puis de 9h à 18h demain jeudi. Vêtements divers et variés, chaussures et objets de puéricultures, ces articles déposés, triés au préalable puis classés par la fidèle équipe de bénévoles, au nombre d’une centaine pour ce volet automnal, sont proposés à des prix modiques… d’un euro minimum à une vingtaine d’euros maximum.

Et le président de l’AFSDDV Serge Richard de préciser que pour déposer ou acheter des articles, « il faut être titulaire d’une carte d’adhérent à 5 euros l’année. Soit pour 2 bourses. » Ce même président qui pouvait afficher sa satisfaction ce matin à 9h, heure de l’ouverture des portes, compte tenu des nombreuses personnes faisant le pied de grue avant d’accéder au premier étage de l’Espace François-Mitterrand. Preuve que la bourse aux vêtements déodatienne, du haut de ses 51 ans, a su traverser le temps malgré d’importants changements dans la société française.

J.J.




Une réaction sur “La 102ème bourse aux vêtements déodatienne s’est ouverte à l’Espace François-Mitterrand

  1. PONSING

    Je n’ai pas vu de note à ce sujet AVANT l’évènement. Cela m’aurait évité de me rendre jusqu’à Epinal pour participer à une manifestation identique si l’information en avait été faite sur votre lien.
    Merci d’éditer les prochaines actions avant leur déroulement.
    Sophie

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.